Nouveaux variants du virus : Ottawa envisage d’interdire des vols


Nouveaux variants du virus : Ottawa envisage d’interdire des vols
Justin Trudeau, premier ministre du Canada.
Michael Pihach

Michael Pihach est un acteur actif de l'industrie des médias au Canada depuis plus de 10 ans. Il a débuté sa carrière en tant que journaliste et éditeur pour diverses publications, telles que le Toronto Xtra! et les magazines IN, ainsi que le magazine 2B à Montréal.

Le premier ministre Justin Trudeau affirme que le gouvernement fédéral surveille les variants de la COVID-19 à mesure qu’ils émergent, y compris une nouvelle souche récemment découverte au Brésil.

À cet égard, le gouvernement envisage d’interdire certains vols, « au besoin », pour protéger les Canadiens, a déclaré M. Trudeau lors d’un point de presse, ce vendredi (15 janvier).

« Nos ministres se penchent activement sur cette question et discutent avec des experts pour en arriver à une décision rapidement », a déclaré le premier ministre.

La Grande-Bretagne l’a fait

La Grande-Bretagne a déjà interdit les vols en provenance d’Amérique du Sud et du Portgual, comme l’a confirmé vendredi le ministre britannique des Transports, Grant Shapps.

Le variant brésilien nouvellement découvert du coronavirus partage certaines caractéristiques avec ceux de la Grande-Bretagne et de l’Afrique du Sud. La nouvelle souche pourrait être plus contagieuse.

« Après ce qui s’est passé avec le variant découvert dans le Kent [sud de l’Angleterre] ou celui en Afrique du Sud, il nous paraît justifié d’adopter cette approche préventive et d’interrompre tous les vols en provenance du Brésil [et] l’Amérique du Sud », a expliqué Grant Shapps sur les ondes de Sky News.

« Nos scientifiques ne disent pas que le vaccin ne fonctionnera pas contre [le nouveau variant du virus…mais] nous ne voulons pas trébucher à ce stade-ci [du déploiement du vaccin]. C’est pourquoi j’ai pris la décision d’interdire ces vols, comme une précaution supplémentaire », a-t-il ajouté.

Rappelons que le 23 décembre, le Canada avait suspendu temporairement les vols en provenance du Royaume-Uni après qu’une nouvelle souche contagieuse de la COVID-19 y ait été découverte. Devant initialement couvrir 72 heures, la mesure avait ensuite été prolongée jusqu’au 6 janvier 2021.

Les autorités canadiennes y ont mis fin après avoir officialisé la nouvelle exigence selon laquelle tous les voyageurs âgés de cinq ans et plus qui se rendent au Canada doivent subir un test négatif de dépistage de la COVID-19 dans les 72 heures précédant leur vol.

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

Indicateur