Ottawa annonce de nouveaux progrès dans la réduction des temps d'attente dans les aéroports

  • Aviation
  •   21-06-2022  8:07
  •   Pax Global Media

Ottawa annonce de nouveaux progrès dans la réduction des temps d'attente dans les aéroports
Les ministres Jean-Yves Duclos, Omar Alghabra, Marco Mendicino et Randy Boissonnault.
Pax Global Media

« Environ 85 % des passagers ont été contrôlés dans un délai de 15 minutes à l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal, comme la semaine précédente. »

LIRE PLUS – Les temps d’attente des voyageurs diminuent dans les principaux aéroports 


C’est ce dont se félicitent notamment les ministres Omar Alghabra (Transports), Jean-Yves Duclos (Santé), Marco Mendicino (Sécurité publique) et Randy Boissonnault (Tourisme), dans une déclaration commune, annonçant « des progrès supplémentaires dans la réduction des temps d'attente dans les principaux aéroports du Canada ».

Dans cette même déclaration, les ministres détaillent également les progrès à YYZ, YYC et YVR :

« Les temps d'attente dans les voies de contrôle continuent de diminuer à l'aéroport international Toronto Pearson, alors qu'environ 91 % des passagers sont maintenant contrôlés dans un délai de 15 minutes. »

« L'aéroport international de Calgary a également connu une légère amélioration globale, alors qu'environ 86 % des passagers sont maintenant contrôlés dans un délai de 15 minutes. »

« Environ 84 % des passagers ont été contrôlés dans un délai de 15 minutes à l'aéroport international de Vancouver, ce qui est moins que la semaine précédente, mais il s'agit tout de même d'une amélioration importante depuis la mi-mai. »


LIRE PLUS – Attente dans les aéroports : Ottawa suspend le test aléatoire à l’arrivée 


Éliminer les goulots d'étranglement…

Les ministres Duclos, Alghabra, Mendicino et Boissonnault réitèrent que leur gouvernement reconnaît les répercussions que les temps d'attente élevés dans certains aéroports canadiens ont sur les voyageurs.

« Il s'agit d'un phénomène mondial en raison de l'augmentation de la circulation aérienne dans le monde », soulignent-ils.

Ils assurent que des rencontres régulières continuent d’avoir lieu entre les représentants de Transports Canada, des aéroports, des transporteurs aériens, de NAV Canada, de l'ASPC, de l'ASFC et de l'ACSTA pour « trouver des solutions afin trouver des solutions afin d'éliminer les goulots d'étranglement qui perturbent les voyages qui perturbent les voyages ». Le ministre Alghabra doit d’ailleurs rencontrer tous ces acteurs cette semaine.

« Cette semaine représente le début de la saison des voyages la plus achalandée de l'année, et nous commençons à voir un plus grand nombre de voyageurs dans nos aéroports. Le gouvernement travaille à préserver les progrès accomplis et à améliorer la situation au cours des semaines à venir », font valoir les ministres.

LIRE PLUS – Attente dans les aéroports: «Nos efforts portent fruit [mais] encore du travail à faire» 


Il reste du travail à faire

« Nous reconnaissons qu'il reste du travail à faire, et nous continuerons de travailler avec nos partenaires pour réduire les retards dans le réseau de transport et pour rendre compte aux Canadiens », conviennent aussi les ministres, en rappelant les mesures déjà prises :

  • Depuis avril, près de 1 000 agents de contrôle de l'ACSTA ont été embauchés dans l'ensemble du Canada. Grâce à ces nouvelles embauches, le nombre d'agents de contrôle à l'aéroport international Toronto Pearson et à l'aéroport international de Vancouver dépasse maintenant tous les besoins ciblés pour cet été en fonction de la circulation prévue.
  • L'ASFC augmente aussi la disponibilité des agents, et les agents étudiants des services frontaliers additionnels sont maintenant en poste.
  • L'ASFC et l'Administration aéroportuaire du Grand Toronto mettent plus de bornes à la disposition des voyageurs dans les salles des douanes de l'aéroport international Toronto Pearson.
  • L'ASFC et l'ASPC ont simplifié le processus d'identification des voyageurs qui doivent subir un test de dépistage à l'aéroport international Toronto Pearson.
  • Le 11 juin, le test de dépistage aléatoire obligatoire de la COVID-19 a été temporairement suspendu à tous les aéroports jusqu'au 30 juin. À compter du 1er juillet, tous les tests par écouvillonnage, y compris pour les voyageurs non vaccinés, seront effectués hors site.
  • L'ASPC ajoute du personnel pour certains jours afin de vérifier que les voyageurs ont rempli leur demande ArriveCAN à leur arrivée et d'informer davantage les voyageurs aériens de l'importance des exigences obligatoires. ArriveCAN est obligatoire pour tous les voyageurs qui se rendent au Canada et est offert gratuitement sous forme d'application ou sur le site Web.






 


Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur