Omicron: «les gouvernements ont réagi de façon excessive», déplore l’IATA

  • Aviation
  •   14-01-2022  17:08
  •   Pax Global Media

Omicron: «les gouvernements ont réagi de façon excessive», déplore l’IATA
Pax Global Media

Selon l’IATA, la reprise des voyages aériens s’était poursuivie en novembre 2021, avant l’émergence du variant Omicron.

Le trafic international a maintenu sa tendance à la hausse avec la réouverture de nouveaux marchés. Le trafic intérieur, toutefois, a diminué – principalement en raison des restrictions de voyage en Chine.

LIRE PLUS – Le risque de contracter la COVID en avion demeure très faible, selon l’IATA 

Quoi qu’il en soit, les réactions exagérées des gouvernements face à Omicron ont brisé l’élan global, déplore Willie Walsh, directeur général de l'IATA.

« Malheureusement, les gouvernements ont réagi de façon excessive à l’émergence du variant Omicron à la fin du mois et ont employé des méthodes d’essai-erreur, fermant des frontières, testant les voyageurs de façon excessive et imposant des quarantaines pour ralentir la propagation. »

Il poursuit :

« Sans surprise, les ventes de billets pour des voyages internationaux en décembre et au début de janvier ont diminué radicalement comparativement à 2019, ce qui laisse entrevoir un premier trimestre plus difficile que prévu. »

L’expérience, le meilleur professeur ?

Le DG de l’IATA reproche aux gouvernements de ne pas tirer de leçons des précédents mois de la pandémie.

« Si l’expérience des 22 derniers mois nous a appris quelque chose, c’est qu’il y a très peu de corrélation entre la mise en place de restrictions de voyage et la prévention de la transmission transfrontalière du virus. Et ces mesures font peser un lourd fardeau sur les vies et les moyens de subsistance. »

Willie Walsh s’autorise un souhait…

« Si l’expérience demeure le meilleur professeur, espérons que les gouvernements seront plus attentifs en ce début d’année », conclut-il.

Les résultats de novembre

  • La demande totale de voyages aériens en novembre 2021 (mesurés en kilomètres- passagers payants, ou RPK) était en baisse de 47 % par rapport à novembre 2019. Cela marque une amélioration après la contraction de 48,9 % observée en octobre 2021 par rapport à octobre 2019.
  • Les voyages aériens intérieurs ont légèrement diminué en novembre, après deux mois consécutifs d’amélioration. Les RPK intérieurs ont diminué de 24,9 % par rapport à 2019, alors que le déclin était de 21,3 % en octobre.
  • Le trafic de passagers internationaux en novembre était inférieur de 60,5 % à celui de novembre 2019, ce qui marque une amélioration après le déclin de 64,8 % observé en octobre.

 



Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur