Offre surprise de Mach : Transat exhorte ses actionnaires à ne pas vendre


Offre surprise de Mach : Transat exhorte ses actionnaires à ne pas vendre
Serge Abel-Normandin

Au début de la vingtaine, Serge Abel-Normandin a interrompu ses études en journalisme pour explorer l’Europe durant sept mois. Peu après ce premier vrai voyage, il a fait ses débuts dans un magazine de l’industrie, combinant ainsi deux grandes passions. Depuis, il ne se lasse pas d’observer l’évolution d’un domaine fascinant, dont il se sent privilégié de faire partie.

Alors que le Groupe Mach a annoncé vouloir se porter acquéreur d'au moins 6,9 millions d'actions à droit de vote de catégorie B  de Transat A.T., au coût de 14 $ chacune (soit environ 19,5 % des actions émises et en circulation), Transat exhorte ses actionnaires à ne prendre aucune mesure à l’égard de cette offre.

LIRE PLUS : Vente de Transat à Air Canada: le Groupe Mach contre-attaque

Transat a pris connaissance du communiqué de presse de Groupe Mach, confirme à PAX Christophe Hennebelle, vice-président, Ressources Humaines et Affaires Publiques de Transat.

Recommandation à venir

« Le Comité spécial du conseil d’administration de Transat examine les termes de l’Offre avec ses conseillers afin de faire une recommandation aux actionnaires quant à ses modalités », dit-il.

Les actionnaires seront avisés de toute recommandation du conseil d’administration au moyen d’un communiqué de presse.

Entre-temps, « les actionnaires de Transat sont priés de NE PRENDRE AUCUNE MESURE* à l’égard de l’Offre et de NE PAS DÉPOSER LEURS ACTIONS* avant que le Conseil d’administration de Transat n’ait formulé de recommandation officielle aux actionnaires », insiste Christophe Hennebelle.

Avec son offre surprise, Mach espère parvenir à bloquer la possible acquisition du voyagiste par Air Canada. Rappelons que les actionnaires de Transat doivent se prononcer sur l'offre d'Air Canada lors d’une l'assemblée extraordinaire, le 23 août prochain.

Pas d’offre hostile, mais…

Dans le communiqué annonçant son offre d’achat de près de 20 % des actions à droit de vote de catégorie B de Transat, Mach affirme n'avoir pas l'intention de présenter « une offre publique d'achat hostile officielle visant la totalité des actions avec droit de vote ».

L’entreprise dirigée par Vincent Chiara précise aussi qu’elle n'entend pas présenter de « proposition supérieure » (au sens de la convention d'arrangement entre Air Canada et Transat datée du 27 juin 2019) « tant que le conseil actuel de Transat est en place ». Mais…

« Si l'arrangement proposé n'est pas approuvé par le nombre requis d'actions à droit de vote à l'assemblée extraordinaire, Mach serait heureuse de travailler avec les parties prenantes de Transat, y compris les actionnaires principaux et tout nouveau membre du conseil de Transat, pour protéger les intérêts à long terme de Transat en tant que chef de file mondial indépendant et solide du secteur des voyages d'agrément », indique Mach.

* en majuscule dans le texte

Indicateur