Nouvelles mesures sanitaires à YUL : voici comment ça va se passer

  • Aviation
  •   19-06-2020  11:50
  •   PAX Global Media

Nouvelles mesures sanitaires à YUL : voici comment ça va se passer
ADM Aéroports de Montréal annonce une nouvelle série de mesures sanitaires.
PAX Global Media

ADM Aéroports de Montréal annonce qu’une nouvelle série de mesures sanitaires sera mise en application au cours des prochaines semaines à divers points stratégiques du parcours dans l’aérogare.

S’inscrivant dans le cadre du nouveau programme « Voyagez en toute confiance », ces mesures supplémentaires prendront place, pour offrir « un environnement sain et sécuritaire » aux usagers, lesquels redeviendront plus nombreux lors de « l’ouverture à venir des frontières internationales et transfrontalières ».

Voici comment ça va se passer...

LIRE PLUS - Vérification de la température dans les aéroports : comment ça va se passer

Au moment de l’arrivée à YUL

  • Seules les portes 4, 11(niveau des départs) et 25 (niveau des arrivées) permettront d’accéder à l’aérogare.
  • Celles-ci seront équipées de leur propre point de contrôle sanitaire. Les passagers devront s’y laver les mains, répondre à des questions afin de déterminer s’ils présentent des symptômes associés à la COVID-19 et porter un masque. Une prise de température sera également effectuée à cet endroit.
  • Afin de limiter la circulation à l’intérieur, seuls les voyageurs et employés pourront entrer dans l’aérogare. Les accompagnateurs doivent demeurer dans la voiture sur les débarcadères, sauf s’ils escortent une personne qui requière une attention particulière ou un enfant d’âge mineur. Ils devront toutefois se plier au même contrôle sanitaire que les passagers.
  • De plus, plusieurs fonctionnalités sur le site yul.com permettront également aux voyageurs de réserver leurs services, en limitant les contacts : réservation d’une place de stationnement; réservation du passage au point de contrôle de sécurité aux départs des vols internationaux et domestiques.

Dans l’aérogare

  • Puisque la distanciation physique n’est pas toujours possible dans l’aérogare, le port du couvre-visage sera obligatoire pour tous dès l’entrée à YUL. Les enfants de moins de 2 ans et les personnes avec des difficultés respiratoires, handicapées ou incapables de retirer leur masque sans l’aide d’un tiers seront exemptés de cette obligation.
  • Les sections où circulent les voyageurs seront nettoyées et désinfectées dix fois par jour.
  • Des distributeurs de gel désinfectant seront accessibles dans l’aérogare, à chaque étape du parcours passager où il y aura des contacts ou la nécessité de manipuler le masque.
  • Les lavabos, les distributeurs de savon et les sèche-mains des toilettes sont automatisés.
  • Les chariots seront désinfectés et nettoyés après chaque usage.
  • Les restaurants et commerces s’assureront de respecter toutes les consignes sanitaires en vigueur, ce qui mènera à un nombre de places réduit dans les salles à manger pour permettre la distanciation physique.

Au moment de quitter YUL

  • Il ne sera pas permis d’entrer dans l’aérogare pour accueillir des voyageurs. Seuls les accompagnateurs essentiels seront autorisés à le faire.
  • Les chauffeurs de taxi détenant un permis d’exploitation à YUL auront l’obligation de nettoyer la voiture entre chaque client, de porter un masque et de se laver les mains régulièrement. Certains véhicules seront équipés d’un écran de plexiglas séparant les sièges avant des sièges passagers. Les voyageurs n’auront qu’à faire la demande au répartiteur pour prendre place dans ces véhicules.

Par ailleurs, ADM rappelle que YUL est déjà équipé de bornes d’enregistrement et d’îlots de dépôt à bagage en libre-service. Au cours des prochains mois, le recours aux nouvelles technologies permettra d’accélérer davantage l’automatisation d’autres processus, ce qui limitera encore plus les points de contact.

« Nous croyons que ces nouvelles mesures, combinés aux mesures déjà en place et à la vigilance accrue des passagers permettront de limiter considérablement la propagation du virus dans nos installations et donneront envie aux voyageurs de revenir nous visiter à YUL. Toute la communauté aéroportuaire a hâte de les accueillir à nouveau », a déclaré Philippe Rainville, président-directeur général d’ADM.

Le rappel de toutes les mesures à YUL en vidéo

Indicateur