Nouvelle mise à jour sur les efforts pour réduire l’attente dans les aéroports canadiens

  • Aviation
  •   27-06-2022  11:12
  •   Pax Global Media

Nouvelle mise à jour sur les efforts pour réduire l’attente dans les aéroports canadiens
Les ministres Jean-Yves Duclos, Omar Alghabra, Marco Mendicino et Randy Boissonnault.
Pax Global Media

Le 24 juin, les ministres Omar Alghabra (Transports), Jean-Yves Duclos (Santé), Marco Mendicino (Sécurité publique) et Randy Boissonnault (Tourisme) ont fait une nouvelle mise à jour pour faire le point sur les progrès réalisés par leur gouvernement et ses partenaires de l’industrie du transport aérien pour réduire les temps d’attente dans les aéroports canadiens.

LIRE PLUS – Air Canada présente une série de mesures pour aider ses clients 

La déclaration commune des quatre ministres fédéraux fait suite à la rencontre organisée la veille (23 juin) entre le ministre Alghabra et de hauts fonctionnaires de Transports Canada, l’ACSTA, NAV Canada, l’ASFC, l’ASPC, ainsi que les PDG d’Air Canada, de WestJet, des aéroports de Toronto Pearson, Montréal-Trudeau, Calgary et Vancouver.

Les participants à cette rencontre ont évalué « les progrès accomplis par tous les partenaires pour réduire la congestion dans les aéroports et les étapes à venir », indique-t-on.


Améliorations apportées à ArriveCAN

À cet égard, on fait notamment valoir des « améliorations apportées à ArriveCAN ». Une partie de celles-ci ne sont cependant disponibles qu’aux voyageurs arrivant à YYZ ou YVR.

  • Les voyageurs qui arrivent à l’aéroport Toronto Pearson et à l’aéroport de Vancouver peuvent gagner du temps en utilisant la fonction optionnelle de Déclaration de l’ASFC faite à l’avance pour soumettre leur déclaration de douane et d’immigration avant l’arrivée. À partir du 28 juin, cette fonction sera offerte dans l’application mobile en plus de la version Web.
  • Les voyageurs fréquents sont également invités à utiliser la fonction « voyageur enregistré » d’ArriveCAN. Elle permet de sauvegarder les documents de voyage et les preuves de vaccination dans ArriveCAN afin de les réutiliser lors d’autres voyages. Les renseignements sont préremplis dans ArriveCAN pour être disponibles la prochaine fois qu’ils devront être soumis par le voyageur, ce qui est plus rapide et pratique.


Mesures prises

La déclaration commune des ministres rappelle les mesures déjà prises par le gouvernement du Canada et le secteur du transport aérien, notamment ce qui suit :

  • Depuis avril, un peu plus de 1 000 agents de contrôle de l’ACSTA ont été embauchés dans l’ensemble du Canada. Grâce à ces nouvelles embauches, le nombre d’agents de contrôle à l’aéroport international Toronto Pearson et à l’aéroport international de Vancouver dépasse maintenant tous les besoins ciblés pour cet été en fonction de la circulation prévue.
  • L’ASFC augmente aussi la disponibilité des agents, et les agents étudiants des services frontaliers supplémentaires sont maintenant en poste.
  • L’ASFC et l’Administration aéroportuaire du Grand Toronto mettent plus de bornes à la disposition des voyageurs dans les salles des douanes de l’aéroport international Toronto Pearson.
  • L’ASFC et l’ASPC ont simplifié le processus d’identification des voyageurs qui doivent subir un test de dépistage à l’aéroport international Toronto Pearson.
  • Le 11 juin, le test de dépistage aléatoire obligatoire de la COVID-19 a été temporairement suspendu à tous les aéroports jusqu’au 30 juin. À compter du 1er juillet, tous les tests par écouvillonnage, y compris pour les voyageurs non vaccinés, seront effectués hors site.
  • L’ASPC ajoute du personnel pour certains jours afin de vérifier que les voyageurs ont rempli leur demande ArriveCAN à leur arrivée et d’informer davantage les voyageurs aériens de l’importance des exigences obligatoires. ArriveCAN est obligatoire pour tous les voyageurs qui se rendent au Canada et est offert gratuitement sous forme d’application ou sur le site Web.

« De plus, les aéroports et les transporteurs aériens canadiens prennent des mesures importantes pour mobiliser un plus grand nombre d’employés au plus vite et renforcer les fonctions centrales pour répondre à l’augmentation rapide des besoins des voyageurs, à l’heure où le nombre de Canadiens voyageant par voie aérienne continue de croître avec rapidité à l’arrivée de l’été », ajoute-t-on.

LIRE PLUS – Ottawa annonce de nouveaux progrès dans la réduction des temps d'attente dans les aéroports 

De grandes avancées, mais du travail reste à faire

Selon le gouvernement, les efforts entrepris depuis le début du mois de mai ont permis « de grandes avancées ». À preuve, entre le 13 et le 19 juin, dans l’ensemble des grands aéroports, l’ACSTA a pu préserver l’objectif de contrôler 85 % des passagers en 15 minutes ou moins.

On précise que l’aéroport Toronto Pearson a continué d’afficher « d’excellents résultats », avec 87,2 % des passagers contrôlés en 15 minutes ou moins, en légère baisse de 91,1 % par rapport à la semaine précédente.

L’Aéroport international de Calgary a vu une augmentation à 90 % des passagers contrôlés en 15 minutes ou moins, par rapport aux 85,8 % de la semaine précédente.

L’Aéroport international de Vancouver et l’Aéroport international Montréal-Trudeau ont vu une baisse de la proportion des passagers contrôlés en moins de 15 minutes, avec des taux de 80,9 % et 75,9 % respectivement.

« Nous faisons des progrès, mais nous reconnaissons également qu’il reste du travail à faire. Nous continuerons d’agir avec nos partenaires de l’industrie du transport aérien pour réduire les retards dans le réseau de transport et pour rendre compte de nos avancées aux Canadiens », concluent les ministres.

 






Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur