Nouveau variant de la COVID : dépistage renforcé pour les voyageurs rentrant du Brésil


Nouveau variant de la COVID : dépistage renforcé pour les voyageurs rentrant du Brésil
Le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Bill Blair.

Vendredi dernier, le premier ministre Justin Trudeau affirmait que le gouvernement fédéral surveille les variants de la COVID-19 à mesure qu’ils émergent, y compris une nouvelle souche récemment découverte au Brésil, et que certains vols pourraient même être interdits, au besoin. Ottawa ne l’a pas (encore fait), mais…

« Tous les voyageurs entrant au Canada par voie terrestre ou aérienne et ayant voyagé au Brésil au cours des 14 derniers jours seront dirigés vers l'Agence de santé publique du Canada pour un dépistage renforcé afin de les protéger contre la #COVID19 », a indiqué aujourd’hui sur Twitter le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Bill Blair.

Tout passager à destination du Canada qui a voyagé au Royaume-Uni et en Afrique du Sud dans les 14 jours précédents fait aussi l’objet d’un contrôle secondaire et d’un suivi accru de son plan de quarantaine, précisent l'ASPC et Santé Canada.

Vendredi dernier, le premier ministre soulignait que ministres se penchaient activement sur la possibilité d’interdire certains vols, précisant qu’ils discutaient avec des experts pour en arriver à une décision rapidement.

« Notre gouvernement continuera à utiliser les meilleures informations de santé publique disponibles pour assurer la sécurité de tous les Canadiens », indique pour sa part aujourd’hui le ministre Blair.

Rappelons que le 23 décembre, le Canada avait suspendu temporairement les vols en provenance du Royaume-Uni après qu’une nouvelle souche contagieuse de la COVID-19 y ait été découverte. Devant initialement couvrir 72 heures, la mesure avait ensuite été prolongée jusqu’au 6 janvier 2021, puis suspendue quand le Canada a implanté sa nouvelle exigence d’un résultat négatif au test (PCR ou LAMP) de dépistage de la COVID avant le départ pour le Canada.

Suspension des « couloirs de voyage » par le R.-U.

Pour sa part, la Grande-Bretagne a déjà interdit les vols en provenance du Brésil et de l’Amérique du Sud à titre préventif. Qui plus est, le premier ministre Boris Johnson a aussi annoncé samedi la fermeture, à compter d’aujourd’hui, de tous les « couloirs de voyage » pour protéger le pays contre le risque que pourraient poser de nouveaux variants. 

Les couloirs de voyage, rappelons-le, permettaient aux Britanniques de rentrer de certains pays considérés comme sûrs sans faire de quarantaine. Un isolement de dix jours leur sera maintenant imposés. Qui plus est, les voyageurs arrivant aux Royaume-Uni doivent désormais présenter un résultat négatif au test de dépistage de la COVID avant le départ.

Indicateur