Mise à jour économique : de nouvelles mesures d’aide pour l’industrie seront-elles annoncées ?


Mise à jour économique : de nouvelles mesures d’aide pour l’industrie seront-elles annoncées ?

La ministre des Finances Chrystia Freeland doit présenter aujourd’hui (30 novembre) une mise à jour économique du gouvernement.

En plus de chiffrer les dépenses du gouvernement reliées à la pandémie de COVID-19 et de réévaluer l’ampleur prévue du déficit fédéral, Mme Freeland pourrait annoncer de nouvelles dépenses... Et celles-ci pourraient comprendre, peut-être, des mesures pour venir en aide à des secteurs gravement perturbés, comme le transport aérien et le tourisme.

LIRE PLUS – Les transporteurs aériens appellent Chrystia Freeland au secours ! 

« Le gouvernement doit agir dans le cadre de l’Énoncé économique »

À tout le moins, plusieurs acteurs de l’industrie espèrent l'annonce de telles mesures, notamment le Conseil national des lignes aériennes du Canada (CNLA), qui représente Air Canada, Air Transat, Jazz Aviation LP et WestJet.

« Le gouvernement doit agir rapidement dans le cadre du prochain Énoncé économique avec des mesures concrètes pour soutenir le secteur et les centaines de milliers d’emplois qui sont touchés par l’aviation dans toutes les régions du pays », a déclaré Mike McNaney, président et directeur général du Conseil national des lignes aériennes du Canada.

Par voie de communiqué, le CNLA rappelait jeudi (26 novembre) que les dernières données de Statistique Canada continuent de montrer l’ampleur de la crise « et la nécessité pour le gouvernement fédéral de fournir un soutien financier et d’avancer sur un régime d’essai solide pour permettre la reprise de l’économie canadienne ».

« À ce jour, les gouvernements du monde entier ont fourni à leur secteur de l’aviation national un soutien sectoriel d’environ 173 milliards de dollars US, précisément parce qu’un secteur aérien sain est essentiel à la reprise économique générale. »

« Nous avons également vu des pays tels que le Royaume-Uni mettre en œuvre une approche scientifique pour tester et réduire les mesures de quarantaine. »

« Des pays du monde entier ont montré qu’il existe une voie claire pour garantir l’existence d’un secteur de l’aviation solide afin de soutenir la reprise économique générale. Le Canada doit maintenant prendre des mesures similaires immédiatement », conclut Mike McNaney.

Indicateur