Malgré les défis de la COVID-19, Air North s'efforce de garder le Nord du Canada connecté


Malgré les défis de la COVID-19, Air North s'efforce de garder le Nord du Canada connecté
Christine Hogg

Christine Hogg est éditrice adjointe au contenu numérique. Avant son arrivée chez PAX, elle a obtenu un baccalauréat spécialisé en journalisme à l'Université de Toronto. Après avoir obtenu son diplôme, elle a écrit pour plusieurs publications de voyage tout en parcourant le monde: la plus longue dura trois semaines en Europe et la plus courte seulement 16 heures en Islande.

Avant que la COVID-19 n'atteigne le Canada, Air North assurait six vols par semaine à destination de la communauté aérienne d'Old Crow, au Yukon.

La Première nation Vuntut Gwitchin détenant 49% de la compagnie aérienne, Old Crow n'est qu'une des collectivités nordiques éloignées du Canada au Yukon qui dépendent d'Air North pour livrer de la nourriture et des fournitures.

Lorsque le gouvernement du Canada a ordonné la fermeture des frontières du pays en réponse à la pandémie de COVID-19, les vols d'Air North vers Old Crow ont été réduits à seulement deux par semaine au début d'avril, tout comme les opérations à Dawson City, au Yukon et Inuvik, Territoires du Nord-Ouest, qui fonctionne en tandem avec le service Old Crow.

Le service a depuis augmenté jusqu'à quatre vols par semaine, mais l'impact sur les communautés locales se fait encore sentir, car les activités touristiques, qui culminent pendant les mois d'été, sont toujours en pause.

Pour beaucoup dans le Nord du Canada, Air North peut être une bouée de sauvetage pour l'acheminement de produits et de fournitures.

Dans les bons comme dans les mauvais moments

Récemment, le gouvernement du Yukon a promis 3,56 millions de dollars pour aider à indemniser les compagnies d'aviation du Yukon, y compris Air North, pour les pertes subies pendant la pandémie.

À l'instar de nombreuses compagnies aériennes canadiennes qui ont subi des pertes de revenus indicibles en raison de la COVID-19, Air North participe actuellement à certains des programmes d'aide financière mis en place par le gouvernement fédéral et le gouvernement du Yukon, principalement le programme de subvention salariale d'urgence du Canada (SSUC).

« Nous sommes l'un des plus importants employeurs du secteur privé au Yukon, donc le programme fédéral de subvention salariale en particulier a été vital pour notre survie », a déclaré Benjamin Ryan.

Et d'ajouter :

« Être une compagnie aérienne communautaire est un merveilleux avantage pour nous, car nous ressentons le soutien des Yukonnais derrière nous, tant dans les bons moments que dans les moments difficiles. La difficulté pour nous a été d'essayer de gérer notre entreprise au milieu de défis sans précédent tout en maintenant nos valeurs fondamentales de maintenir une forte orientation communautaire et d'être un citoyen actif dans nos collectivités du Nord. »

Un retour en juillet

Air North, dont le siège est à Whitehorse, fait face à des défis uniques en raison des restrictions sur les voyages intérieurs.

À l'heure actuelle, la compagnie aérienne a un service limité sur ses deux routes essentielles : la route nord reliant Whitehorse, Dawson City, Old Crow et Inuvik, et sa route principale Whitehorse-Vancouver.

Les deux liaisons fonctionnent à une fréquence considérablement réduite. Dans l’ensemble, l’horaire d’Air North est passé de 30 vols par semaine à seulement cinq vols par semaine, car il maintient un service essentiel pour les collectivités du Nord.

Les autres liaisons d'Air North devraient revenir en juillet en fonction de la décision du gouvernement du Yukon d'assouplir les restrictions frontalières concernant les voyages intérieurs, assure Benjamin Ryan.

Les frontières du Yukon sont fermées aux voyages non essentiels et les voyageurs entrants, nationaux ou internationaux, doivent s'isoler pendant 14 jours à leur arrivée à Whitehorse.

Entre-temps, le gouvernement du Yukon et le médecin hygiéniste en chef ont fixé au 1er juillet la date de réouverture de la frontière entre le Yukon et la Colombie-Britannique.

« Avec l'ouverture probable de la frontière entre le Yukon et la Colombie-Britannique (sans exigence d'auto-isolement) en juillet, les possibilités de tourisme estival et automnal au Yukon augmenteront », indique Benjamin Ryan.

Les touristes de la Colombie-Britannique seront les premiers à revenir, espère Benjamin Ryan.

De Vancouver, Whitehorse est à un peu moins de deux heures et demie de vol.

Le nord appelle

Air North propose régulièrement des tarifs aériens aller simple inférieurs à 200 $ tout compris pour les réservations effectuées au moins 14 jours à l'avance de Vancouver à Whitehorse.

« Les autres villes de l'Ouest canadien (Calgary Edmonton Kelowna Victoria) coûtent généralement 20 $ à 40 $ de plus », a expliqué Benjamin Ryan. « En juillet, par exemple, nous sommes à 183 $ pour YVR-YXY la plupart des jours et à 178 $ pour YXY-YVR en raison de la différence des frais d'aéroport. »

Si ce n'est pas assez attrayant, un tarif typique comprend deux bagages enregistrés gratuits et un service de repas gratuit (bien que cela ait été temporairement suspendu par la COVID-19).

« Nous sommes très fiers de nous assurer que Whitehorse soit une destination très accessible et abordable à partir de notre ville porte d'entrée de Vancouver, et en temps normal, nous fournissons également un service aérien direct et abordable de Kelowna, Victoria, Calgary, Edmonton, Yellowknife et Ottawa, reliant le Yukon vers de nombreux aéroports clés au Canada », a déclaré Benjamin Ryan. « Nous proposons également des offres de tarifs privés pour les partenaires souhaitant vendre des produits emballés. »

LIRE PLUS : Pourquoi les Canadiens devraient visiter le Yukon

Et d'ajouter :

« Si nous continuons de voir des tendances positives ailleurs au Canada en termes de mesures de santé publique réussies, nous prévoyons également une ouverture potentielle aux touristes d'autres juridictions ».

Benjamin Ryan, directeur commercial d'Air North.

Appel à tous les agents

Air North travaille avec des conseillers en voyages et propose une structure de commission unique.

« Nous considérons les agents de voyages comme un partenaire très important pour stimuler la croissance du tourisme intérieur dans le Nord, et nous nous efforçons d'offrir des incitations attrayantes, ainsi que la fiabilité et les connaissances locales à nos agents de voyages partenaires qui souhaitent se concentrer sur le Nord », explique Benjamin Ryan.

Air North paie des commissions basées sur la date de réservation au lieu de la date de voyage.

« Nous avons payé des commissions importantes pour des voyages qui ont ensuite été annulés en raison dela  COVID-19 », déclare Benjamin Ryan. « De plus, lorsque les réservations de voyages commencent à reprendre, nous offrons à nos partenaires de voyage et commerciaux la possibilité de générer des flux de trésorerie à court terme - la durée à la suite de nouvelles réservations, plutôt que d'attendre que le voyage réel ait lieu. Notre protocole de commission unique permettra aux agents de voyages de générer des flux de trésorerie à court terme alors que nous commençons à voir plus d'intérêt des consommateurs à réserver des plans de voyage pour l'avenir. »

Air North prévoit de lancer un tout nouveau site internet bilingue, permettant aux agents de voyages anglophones et francophones d'effectuer des réservations à l'aide du GDS.

« Nous sommes déterminés à montrer la voie en faisant du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest des destinations touristiques de premier plan pour les Canadiens, et nous considérons les agents de voyages comme des partenaires fondamentaux dans cette mission », indique Benjamin Ryan. « Nous cherchons à établir des partenariats gagnant-gagnant qui peuvent aider nos collectivités du Nord, notre compagnie aérienne appartenant à des Autochtones et notre industrie du voyage à prospérer pour les années à venir.»

Les partenaires commerciaux peuvent s'inscrire par courriel à l'adresse travelagent@flyairnorth.com or touroperator@flyairnorth.com.

Les conseillers en voyages à la recherche de plus d'informations sur Air North en français peuvent contacter Louisa Di Tullio.

Indicateur