Malgré les B 737 MAX 8, Air Canada et WestJet enregistrent un bénéfice record


Malgré les B 737 MAX 8, Air Canada et WestJet enregistrent un bénéfice record
Christine Hogg

Christine Hogg est éditrice adjointe au contenu numérique. Avant son arrivée chez PAX, elle a obtenu un baccalauréat spécialisé en journalisme à l'Université de Toronto. Après avoir obtenu son diplôme, elle a écrit pour plusieurs publications de voyage tout en parcourant le monde: la plus longue dura trois semaines en Europe et la plus courte seulement 16 heures en Islande.

À la suite de l'ordre donné par Transports Canada de clouer au sol tous les Boeing 737 MAX 8 en mars, Air Canada et WestJet ont pris des mesures sérieuses pour limiter au minimum les perturbations des voyages aériens des passagers.

En date du 25 mars, WestJet a indiqué que le retrait des aéronefs de Boeing de l'espace aérien canadien n'aurait aucune incidence sur 93% de ses horaires de vol.

Air Canada publie régulièrement des mises à jour de ses horaires de vol depuis le mois de mars, et jusqu’au 1er août, afin de s’assurer que les projets de vacances de ses clients ne sont pas affectés, et a adopté plusieurs mesures, notamment l’optimisation de la flotte actuelle, la consolidation des vols sur des avions plus gros et la prolongation de baux. sur les avions prévus pour sortir de la flotte. Ce faisant, la compagnie aérienne a déclaré que 96% de ses vols prévus pour le 1er août étaient protégés.

Avant la mise au sol du Boeing 737 MAX 8, Air Canada comptait 24 appareils dans sa flotte et attendait six nouveaux appareils en mars et en avril.

WestJet avait 13 Boeing 737 MAX 8 dans sa flotte.

Malgré le retrait du Boeing 737 MAX 8 de leurs flottes respectives, Air Canada et WestJet enregistrent des chiffres record pour les résultats de leurs résultats du premier trimestre.

Air Canada : les tactiques de diversion portent leurs fruits

Le 7 mai, Air Canada a annoncé un bénéfice de 583 millions de dollars au premier trimestre, contre 504 millions au premier trimestre, ce qui représente une augmentation de 79 millions de dollars, ou 8%.

La compagnie aérienne a également annoncé un bénéfice d'exploitation de 127 millions de dollars au premier trimestre de 2019, par rapport à 86 millions de dollars (32%) pour le premier trimestre de 2018. selon les principes comptables généralement reconnus du Canada, la compagnie aérienne a déclaré un bénéfice net de 345 millions USD au premier trimestre de 2019, par rapport à une perte nette de 203 millions USD au premier trimestre de 2018.

« La mise au sol des appareils Boeing 737 MAX à la suite de la décision de Transports Canada et d’autres organismes de réglementation a entraîné le retrait inattendu de 24 appareils de notre flotte au cours des 18 derniers jours du trimestre, ce qui a des répercussions sur les coûts et les recettes. Notre équipe a immédiatement appliqué plusieurs mesures d'atténuation importantes, notamment la conclusion de nouveaux contrats de location et de prolongations, le recours à d'autres compagnies aériennes pour couvrir certains vols et la consolidation des vols et des fréquences, protégeant ainsi environ 98% de nos vols entre la date de l'échouement et le 30 avril. L’agilité de notre modèle commercial, la flexibilité de notre flotte et la culture de l’équipe "can-do" de notre équipe étaient au rendez-vous alors que nous nous sommes adaptés à ces circonstances inattendues », a déclaré Calin Rovinescu, président et chef de la direction d’Air Canada, dans une déclaration concernant les résultats de la compagnie aérienne au premier trimestre.

Sur une croissance de la capacité de 4,6%, le chiffre d’affaires record du premier trimestre pour les passagers du réseau a atteint 3,8 milliards de dollars, soit une augmentation de 327 millions de dollars, ou 9,4%, par rapport au même trimestre de 2018.

L’augmentation des revenus du trafic passagers du système est due à une amélioration du rendement de 5,0% et à une croissance du trafic de 4,2%. L’amélioration du rendement découle d’un contexte de forte demande et comprend le rendement supplémentaire d’Air Canada sur les produits de rachat d’Aéroplan enregistrés à la suite de l’acquisition d’Aéroplan, le 10 janvier 2019.

WestJet annonce un bénéfice de 33,4%

Après la mise au sol du Boeing 737 MAX 8 en mars, WestJet a fait plusieurs annonces intéressantes, notamment le vol transatlantique inaugural à bord du nouveau Dreamliner, ainsi que plusieurs nouveaux itinéraires vers les États-Unis.

Le 7 mai, WestJet a annoncé ses résultats du premier trimestre de 2019, générant un bénéfice net de 45,6 millions de dollars, ou 0,40 $ par action pleinement diluée, par rapport à un bénéfice net de 34,2 millions de dollars, ou 0,30 $ par action pleinement diluée déclaré au premier trimestre de 2018, ce qui représente une perte considérable. Hausse de 33,4% du bénéfice net du premier trimestre.

« Nous restons confiants dans notre direction stratégique et continuons à observer des tendances positives grâce à notre croissance prudente et aux initiatives stratégiques que nous prenons. Je tiens à remercier tous nos invités pour leur fidélité continue et tous les WestJetters pour leur engagement continu à fournir un service primé au cours d'un premier trimestre dernier », a déclaré Ed Sims, président et chef de la direction de WestJet.

WestJet a également annoncé ses résultats de trafic d'avril 2019 avec un facteur de charge record de 87,7%, soit une augmentation de 1,7 point de pourcentage par rapport à l'année précédente. Le nombre de miles-passagers payants (RPM), ou trafic, a augmenté de 7,0% par rapport à l'année précédente, tandis que la capacité, mesurée en kilomètres-sièges disponibles (ASM), a augmenté de 4,9% au cours de la même période. WestJet a accueilli 99 000 invités supplémentaires en avril, ce qui représente une augmentation de 4,7% d'une année à l'autre.

« En avril, tous les travaux préparatoires de deux initiatives majeures ont abouti au lancement de notre premier vol transatlantique sur notre nouvel avion Boeing 787 Dreamliner et à l'ouverture de notre nouveau hangar à corps élargi à Calgary. Les deux grands programmes ont été lancés dans les délais, dans les limites du budget et conformément au programme », a déclaré Ed Sims.

Le 28 avril 2019, le Dreamliner de WestJet a effectué son premier vol transatlantique. Le vol complet entre Calgary et Londres, Gatwick, comportait la nouvelle cabine Business pour les longs trajets de WestJet. Le transporteur a également multiplié les options de voyage outre-Atlantique grâce à un nouveau service sans escale entre Halifax et Dublin, en Irlande.

Pour continuer à soutenir sa croissance mondiale, WestJet a renforcé son partage de code avec Air France, offrant aux clients WestJet l’accès à de nouvelles destinations européennes au départ de Paris.

En avril, Westjet a également élargi ses options de voyage entre le nord-ouest des États-Unis et l'ouest du Canada avec un service inaugural à destination de Portland, en Oregon.

Indicateur