Mercredi,  15 juillet 2020  19:59

L'Union Européenne suspend son enquête sur la transaction Transat / Air Canada


L'Union Européenne suspend son enquête sur la transaction Transat / Air Canada
Les enquêteurs antitrust de l'UE ont gelé leur enquête sur Air Canada / Transat A.T. Inc., le temps de récolter les informations demandés aux deux compagnies aériennes.
Christine Hogg

Christine Hogg est éditrice adjointe au contenu numérique. Avant son arrivée chez PAX, elle a obtenu un baccalauréat spécialisé en journalisme à l'Université de Toronto. Après avoir obtenu son diplôme, elle a écrit pour plusieurs publications de voyage tout en parcourant le monde: la plus longue dura trois semaines en Europe et la plus courte seulement 16 heures en Islande.

Les régulateurs de la concurrence de l'Union Européenne (UE) ont suspendu leur enquête sur Air Canada / Transat A.T., en attendant que les deux compagnies aériennes fournissent les informations demandées par les autorités de contrôle, rapporte Reuters.

LIRE PLUS : Le projet d'acquisition de Transat par Air Canada inquiète la Commission européenne

Air Canada a réagit par courriel à La Presse Canadienne en indiquant qu'« il était typique de mettre le chronomètre sur pause ». De même, Transat A.T. a également tenu à réagir en indiquant à ce même média que « la Commission avait demandé aux deux parties une quantité importante d'informations spécifiques », et d'ajouter que « tout n'avait pas encore été transmis ».

Le mois dernier, la Commission européenne , la branche exécutive de l'UE, avait ouvert une enquête approfondie au regard du règlement de l'UE sur les concentrations. La Commission craint que l'opération envisagée ne réduise la concurrence dans le domaine des services de transport aérien de passagers entre l'Espace économique européen (EEE) et le Canada. L'enquête s'est arrêtée le 18 juin.

« Nous allons examiner soigneusement si l'opération envisagée est susceptible d'avoir une incidence négative sur la concurrence sur ces marchés, qui entraînerait une augmentation des tarifs, une détérioration de la qualité ou une réduction du choix pour les voyageurs qui traversent l'Atlantique », déclarait Margrethe Vestager, vice-présidente directrice chargée de la politique de concurrence.

Facteurs sous-jacents

La semaine dernière (11 juin), Transat a laissé entendre qu'il y avait « certains facteurs indépendants de sa volonté et liés à la pandémie de la COVID-19 » qui pourraient influencer le résultat de l'arrangement proposé. L'été dernier, Air Canada a fait une offre de 720 millions de dollars (CAD) qui a été approuvée par les actionnaires de Transat, le 23 août 2019.

LIRE PLUS - 2e trimestre de Transat : « La pandémie a fait plonger nos résultats »

Transat a publié ses résultats du deuxième trimestre le 11 juin, faisant état d'une perte de 179,5 millions de dollars (ou 4,76 $ par action diluée) au cours du trimestre terminé le 30 avril, comparativement à une perte de 939 000 $ (ou deux cents par action diluée) l'an dernier.

Affaire conclue au quatrième trimestre 2020 ?

Transat affirme que son entente avec Air Canada sera probablement conclue au cours du quatrième trimestre de 2020 si les approbations requises sont obtenues et que les conditions sont remplies.

Auparavant, la Commission européenne avait jusqu'au 30 septembre pour prendre une décision sur l'accord envisagé.

Indicateur