L’IATA appelle à la réouverture des frontières – avec des tests et sans quarantaine !


L’IATA appelle à la réouverture des frontières – avec des tests et sans quarantaine !
Source : IATA

Dans le cadre de leur 76e assemblée générale annuelle, les membres de l’IATA ont unanimement adopté une résolution pressant les gouvernements à rouvrir les frontières.

Ils proposent que les voyageurs aériens soient systématiquement soumis à des tests de dépistage de la COVID pour que soient levées les actuelles restrictions de voyage et exigences de quarantaine.

« Nous devons gérer la façon dont nous vivons avec le virus. Mais cela ne veut pas dire détruire l’aviation », déclare Alexandre de Juniac, directeur général et chef de la direction.

Source : IATA

LIRE PLUS – L’IATA mise sur une carte-voyage pour la réouverture sécuritaire des frontières 

« Une bien meilleure option que la quarantaine… »

L’IATA relève que plusieurs études pointent dans la même direction, à savoir que le dépistage est un moyen efficace de limiter la propagation de la COVID-19 par le transport aérien.

En outre, les voyageurs sont favorables au dépistage, souligne l’IATA. Une enquête de l’Association a démontré que 83% des gens préfèrent s’abstenir de voyager plutôt que de se voir imposer une quarantaine, et que 88% des voyageurs sont disposés à subir un test si cela leur permet de voyager.

« L’opinion publique est en faveur des tests. Les gens y voient une bien meilleure option que la quarantaine qui tue les voyages. Et ils ont confiance que si vous êtes testé et que le résultat est négatif, vous n’avez pas besoin de quarantaine », indique Alexandre de Juniac.

Tout en réaffirmant son engagement à mettre en œuvre tous les protocoles de biosécurité nécessaires, l’IATA exhorte donc les gouvernements à implanter les orientations développées par l’OACI, qui rendent les déplacements aériens sécuritaires, plutôt que de maintenir les voyages quasiment impossibles avec les fermetures de frontières, les restrictions aux voyages et les mesures de quarantaine.

L’IATA demande aussi que le personnel de l’aviation et les voyageurs internationaux aient la priorité pour la vaccination contre la COVID-19 une fois que des traitements sûrs et efficaces seront disponibles et que les travailleurs de la santé et les groupes vulnérables auront été protégés.

Indicateur