Levée de l’exigence du masque en Europe: «un pas vers la normalité», applaudit l’IATA

  • Aviation
  •   12-05-2022  11:39
  •   Pax Global Media

Levée de l’exigence du masque en Europe: «un pas vers la normalité», applaudit l’IATA
[IATA]
Pax Global Media

Réagissant à la décision de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) de supprimer sa recommandation sur l’exigence du masque en vol, l’Association internationale du transport aérien applaudit « un pas vers la normalité ». 

LIRE PLUS – L'UE abandonne l’exigence du masque dans les aéroports et sur les vols en Europe 

Passer d'une situation d'urgence à un mode de gestion plus durable

Rappelons que le protocole de sécurité sanitaire de l'aviation mis à jour le 11 mai par l'AESA préconise d'assouplir la règle du masque obligatoire là où les règles ont été assouplies pour d'autres modes de transport. Ce changement important se veut le reflet des niveaux élevés de vaccination, des niveaux d'immunité naturelle et de la suppression des restrictions nationales dans de nombreux pays européens.

Le guide actualisé reconnaît également la nécessité de passer d'une situation d'urgence à un mode de gestion plus durable de la COVID-19.

Choisir librement de porter ou non un masque

« Nous nous félicitons de la recommandation de l'AESA d'assouplir le mandat relatif aux masques, ce qui constitue une autre étape importante sur la voie du retour à la normale pour les passagers aériens », déclare Willie Walsh, directeur général de l'IATA.

Il ajoute :

« Les voyageurs peuvent se réjouir de pouvoir choisir librement de porter ou non un masque. Et ils peuvent voyager en toute confiance, sachant que de nombreuses caractéristiques de la cabine de l'avion, comme le renouvellement de l'air à haute fréquence et les filtres à haute efficacité, en font l'un des environnements intérieurs les plus sûrs. »

Des exigences différentes selon les destinations : un défi

L’IATA souligne que plusieurs juridictions – dont le Canada – maintiennent encore des exigences en matière de masque. Cela représente un défi pour les compagnies aériennes et les passagers voyageant entre des destinations ayant des exigences différentes.

LIRE PLUS – Ottawa maintient l'obligation du port du masque pour les voyages 

« Nous pensons que l'obligation de porter un masque à bord des avions devrait cesser lorsque les masques ne sont plus obligatoires dans d'autres secteurs de la vie quotidienne, par exemple dans les théâtres, les bureaux ou les transports publics », opine Willie Walsh.

Entre-temps, le DG de l’IATA se désole de ce qu’il n'existe pas d'approche cohérente au niveau mondial en matière de port de masque à bord des avions...

« Les compagnies aériennes doivent se conformer aux réglementations applicables aux lignes qu'elles exploitent. L'équipage de l'avion connaîtra les règles applicables et il est essentiel que les passagers suivent leurs instructions. Nous demandons à tous les voyageurs de respecter la décision d'autres personnes de porter volontairement un masque, même si ce n'est pas obligatoire », conclut Willy Walsh.

 






Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur