Les Travailleurs de l’aviation marchent aujourd’hui à Ottawa… et à YQB !


Les Travailleurs de l’aviation marchent aujourd’hui à Ottawa… et à YQB !
Crédit photo : Lisa Mallick sur Facebook

C’est aujourd’hui (20 octobre) à partir de midi que les Travailleurs de l’aviation font leur marche pacifique vers, d’une part, la colline du Parlement à Ottawa et vers, d’autre part, l’Aéroport international Jean-Lesage de Québec (YQB). 

La manifestation à YQB prend place dans le stationnement P4, situé sur la rue Principale, avant d'arriver à l'aérogare. Les autorités aéroportuaires ont ouvert ce stationnement spécialement pour les manifestants (qui peuvent s’y garer gratuitement). On a bien sûr demandé à ceux-ci de ne pas perturber les opérations aéroportuaires et de respecter tous les règlements et toutes les consignes sanitaires. De fait, les organisateurs indiquent que le port du masque est obligatoire, tout comme la distanciation.

La manifestation à Québec devrait prendre fin vers 14 h, tandis que celle à Ottawa pourrait se poursuivre jusqu'à 17 h.

LIRE PLUS - La manifestation à Ottawa en faveur de l'industrie du voyage aura lieu le 20 octobre

Mesures concrètes demandées

Les Travailleurs de l’aviation souhaitent appeler le gouvernement du Canada à prendre des mesures concrètes pour une reprise sécuritaire de l'industrie de l'aviation.

« En tant que travailleurs de l'aviation rendus inutiles au Canada, nous demandons des mesures concrètes du gouvernement fédéral pour redémarrer l'industrie de l'aviation de manière sécuritaire et ainsi contribuer à la reprise de l'économie canadienne », disent-ils.

LIRE PLUS : La manifestation à Ottawa aura peut-être lieu le 23 septembre… peut-être pas !

Nous sommes (aussi) des agents de voyages…

Le groupe Facebook des Travailleurs de l’aviation a été lancé au début de septembre par des pilotes de ligne qui avaient l'impression que les travailleurs de l'industrie de l'aviation avaient été oubliés durant la pandémie de la COVID-19. La création de ce groupe a touché une corde sensible puisqu'elle a atteint 9 000 membres en 5 jours. 

Avec plus de 11 000 membres aujourd'hui, le groupe représente d’abord tous les employés de l'industrie de l'aviation dont la vie et les moyens de subsistance ont été détruits par la chute de l'industrie aérienne du Canada. Notons que malgré son origine et son nom, le groupe souhaite inclure les agents de voyages parmi ceux au nom de qui il parle.

« Nous sommes des pilotes, des agents de bord, des répartiteurs, des agents d'affectation des équipages, des agents au sol, des manutentionnaires, des employés d'aéroports, du commissariat, agents de réservations, des agents de voyages, des préposés à l'entretien de la cabine, des employés de grossistes en voyage et bien d'autres employés de tous les secteurs de l'industrie de l'aviation. »

Cloués au sol


Selon les Travailleurs de l’aviation, les mesures prises depuis mars 2020 par le gouvernement du Canada pour endiguer la propagation de la COVID-19 sont parmi les plus restrictives au monde, ayant eu pour effet de clouer l'industrie de l'aviation au sol.

« Depuis bientôt huit mois, il n'y a pas eu du gouvernement le moindre indice qu'il envisageait des mesures spécifiques pour la relance graduelle de l'aviation. »

Toujours selon les Travailleurs de l’aviation, les avions immobilisés nuisent aux affaires et au tourisme, l’aviation étant un facteur clef de l'économie canadienne.

« L'un des plus grands employeurs du pays, l'industrie de l'aviation est responsable pour 633 000 emplois directs et indirects. Elle est aussi le seul réseau de transport rapide mondial, essentiel au commerce international. Elle joue un rôle vital dans la croissance économique et dans le développement des échanges internationaux. »

LIRE PLUS - Manifestation prévue à Ottawa pour dénoncer l’inaction du gouvernement fédéral vis-à-vis de l’aviation et du tourisme

Et de conclure :

« Nous demandons du gouvernement fédéral des mesures concrètes afin de relancer et sauver l'industrie de l'aviation au Canada, et ce, pour le bien-être de tous les Canadiens. »

Indicateur