Samedi,  26 septembre 2020  11:12

Les transporteurs aériens appellent Chrystia Freeland au secours !

  • Aviation
  •   21-08-2020  8:58
  •   Pax Global Media

Les transporteurs aériens appellent Chrystia Freeland au secours !
Pax Global Media

Le Conseil national des lignes aériennes du Canada – qui représente Air Canada, Air Transat, Jazz et WestJet – a écrit hier (20 août) une lettre à la toute nouvelle ministre des Finances, Chrystia Freeland.

Si le CNLA prend soin de féliciter la ministre pour sa nomination, sa lettre est d’abord et avant tout un appel au secours ! Selon le Conseil, il y a urgence, en effet, puisque la pandémie dévaste l’industrie et que personne n’a encore idée du moment où le gouvernement permettra à l’aviation d’aller de l’avant.

LIRE PLUS : L’IATA presse Ottawa d’aider les compagnies aériennes

Aide sectorielle réclamée

Le CNLA réclame donc au gouvernement du Canada une aide destinée spécifiquement aux transporteurs aériens – une aide sectorielle.

« Bien que le gouvernement fédéral ait mis en place des programmes de soutien non sectoriel, pour toutes les industries, ces programmes n’ont pas été conçus dans le contexte d’une industrie particulière qui demeure figée, sans indication quant au moment d’une reprise méthodique », déclare Mike McNaney, PDG du CNLA.

Le Canada au point mort

Le CNLA évoque le fait qu’à l’échelle mondiale, des autorités ont amorcé la reprise de leur secteur aéronautique en toute sécurité à l’échelle nationale et, de manière ciblée, à l’échelle internationale, en s’appuyant sur les travaux de l’OACI et sur leurs plans nationaux respectifs.

Mais pas le Canada…

« Les diverses mesures relatives aux voyages, aux frontières et à la quarantaine mises en placelors des premiers jours de la pandémie sont toujours en vigueur, mais nous ignorons toujours quand elles évolueront », regrette Mike McNaney.

Il ajoute :

« Le Canada a choisi de demeurer au point mort et n’a pas entrepris d’adopter une reprise internationale ciblée avec l’Union européenne, par exemple. Il n’a par ailleurs pas opté pour une approche cohérente en ce qui concerne les mesures de quarantaine et de voyage pour les vols intérieurs. »

Les principaux transporteurs du Canada se disent déterminés à collaborer avec les gouvernements fédéral et provinciaux pour faire avancer le processus de rétablissement.

La lettre du CNLA comporte une série de principes qu’il estime nécessaire de suivre dans l’élaboration d’un programme de soutien sectoriel, notamment celui de s’assurer que l’aide fournie ne fausse pas le paysage concurrentiel du secteur et soit évaluée par rapport aux programmes actuels de l’Union européenne et des États-Unis.

Indicateur