Les retards de vols à YUL et la foudre


Les retards de vols à YUL et la foudre
Serge Abel-Normandin

Au début de la vingtaine, Serge Abel-Normandin a interrompu ses études en journalisme pour explorer l’Europe durant sept mois. Peu après ce premier vrai voyage, il a fait ses débuts dans un magazine de l’industrie, combinant ainsi deux grandes passions. Depuis, il ne se lasse pas d’observer l’évolution d’un domaine fascinant, dont il se sent privilégié de faire partie.

Vous avez remarqué des retards de vol à Montréal-Trudeau ces derniers jours ? C’est peut-être à cause des orages, rappelle l’administration aéroportuaire de YUL.

ADM Aéroports de Montréal précise que sa première considération demeure en tout temps la sécurité des passagers et celle des employés qui œuvrent sur le tablier à l’aéroport. Pour cette raison, durant une alerte à la foudre, les employés ne peuvent pas se déplacer sur le tablier.

Par conséquent, les opérations au sol telles que le transport des bagages, le ravitaillement et la signalisation pour guider les avions sont perturbées. De telles mesures peuvent causer des retards pour plusieurs vols.

Lorsqu’une veille d’orages violents est prévue pour la région du Grand Montréal – ce qui arrive nécessairement plus souvent durant la saison chaude (la foudre étant associée à la chaleur) –, des impacts peuvent donc être à prévoir sur les opérations aéroportuaires.

« En tout temps, nous invitions les passagers à vérifier l’état de leur vol auprès de leur compagnie aérienne avant de se rendre à l’aéroport », insiste ADM Aéroports de Montréal.

L’administration aéroportuaire profite de l’occasion pour rappeler que YUL est équipé d’un système de détection de la foudre et de charges électriques dans l’atmosphère dans un rayon de 16 km.

Lorsque la foudre est à 8 km du site aéroportuaire, des feux clignotants sont allumés sur les bâtiments, avisant le personnel de rentrer dans l’aérogare. La foudre et les cellules orageuses sont particulièrement dangereuses dans l’espace ouvert des zones d’opérations au sol de l’aéroport.

Indicateur