Mardi,  21 septembre 2021  10:38

Les pilotes crient «mayday» en vidéo; les agents de bord utilisent des panneaux !


Les pilotes crient «mayday» en vidéo; les agents de bord utilisent des panneaux !
Un panneau vu dans la circonscription de Papineau, représentée par le premier ministre Trudeau.

Le volet canadien de l'Association des pilotes de ligne (ALPA) vient d’envoyer un message vidéo au gouvernement dans le cadre de la campagne #SaveCanadianAviation. Comme son nom l’indique, cette campagne vise à sauver le secteur de l'aviation au Canada.

LIRE PLUS – Après l’optimisme, un camouflet plutôt que l’aide espérée !  

« Après plus de 10 mois de plaidoyer au nom de nos membres, le gouvernement fédéral n'a toujours pas présenté un programme de soutien substantiel […]. Son inaction se traduit par la suppression continuelle d'emplois qui menace, entre autres, l'avenir de l'industrie et la reprise économique globale au Canada », déclare le président de l'ALPA Canada, Tim Perry.




L'ALPA Canada souhaite que sa nouvelle vidéo soit partagée autant que possible sur tous les médias sociaux.


LIRE PLUS – Trudeau, « nous entendez-vous? » Les travailleurs de l’aviation se tournent vers les médias sociaux pour sauver leur industrie 


« Mayday, mayday ! »

De leur côté, estimant que leur industrie est sur le point de s’effondrer, les agents de bord du Canada utilisent plutôt des panneaux d’affichage pour crier au secours.

C’est la Division du transport aérien du SCFP (qui représente 15 000 agents de bord canadiens) qui est derrière la campagne Mayday

Des panneaux d’affichage ont ainsi été loués près des bureaux de circonscription du premier ministre Justin Trudeau, de la ministre fédérale des Finances Chrystia Freeland et du ministre fédéral des Transports Omar Alghabra, ainsi qu’à proximité de l’aéroport d’Ottawa (que les députés empruntent lorsqu’ils se rendent au Parlement).

Une campagne de courriels bat aussi son plein, avec déjà près de 6000 messages acheminés à l’adresse du premier ministre. La campagne Mayday comporte aussi une pétition

« Le gouvernement nous a demandé de l’aider à ramener les Canadiens chez eux au tout début de la pandémie, mais il nous ignore à chaque tournant depuis », dénonce Wesley Lesosky, président de la Division du transport aérien du SCFP.



« Nous en avons assez d’être ignorés pendant que les compagnies aériennes et le gouvernement fédéral se renvoient la balle », ajoute-t-il.

Le syndicat rappelle que le Canada demeure le seul pays du G7 à ne pas avoir de plan pour aider son secteur du transport aérien à traverser la pandémie. Il précise qu’environ 90 % de ses membres à l’emploi de compagnies aériennes ont été mis à pied, « espérant patiemment être rappelés au travail »...

« Chaque jour qui passe sans programme d’aide fait grimper le nombre d’emplois perdus. Nous ne pouvons pas laisser les compagnies aériennes étrangères contrôler la reprise économique dans le secteur canadien du transport aérien », conclut Wesley Lesosky.

Indicateur