Vendredi,  3 février 2023  18:27

Les objectifs de décarbonation d'Air France-KLM pour 2030 sont approuvés


Les objectifs de décarbonation d'Air France-KLM pour 2030 sont approuvés

Les objectifs de réduction des émissions de CO₂ du Groupe Air France-KLM ont été approuvés par la Science Based Targets initiative (SBTi).

Le Groupe, rappelons-le, s'engage à réduire ses émissions de gaz à effet de serre liées au kérosène de 30 % par tonne transportée /kilomètre d'ici 2030, par rapport à l’année de référence 2019.

Dans ce contexte, le Groupe a soumis ses objectifs à SBTi. L’équipe de validation a déterminé que l'objectif de réduction des émissions est conforme à la trajectoire « bien en deçà de 2°C », conformément à l'accord de Paris signé en 2015.

Le Groupe Air France-KLM souligne que cette décision marque une étape importante en matière de développement durable et pour sa feuille de route.


LIRE PLUS – Air France-KLM renforce ses engagements en matière de développement durable 


S'assurer que la stratégie soit cohérente

Benjamin Smith, directeur général du Groupe Air France-KLM, explique que le Groupe a conçu une approche cohérente, élaborée dans le cadre de sa stratégie développement durable Destination Sustainability.

« Cette démarche environnementale a pour ambition de réduire les émissions de CO₂ en s'appuyant sur trois piliers principaux (renouvellement de la flotte, carburant durable d’aviation, mesures opérationnelles). L'approbation des objectifs par la SBTi est un élément clé pour le Groupe afin de s'assurer que la stratégie de décarbonation d'Air France-KLM est cohérente avec les visées scientifiques », déclare-t-il.

LIRE PLUS – Air France relève le défi de réduire de moitié les émissions de CO2 sur deux de ses vols 


Air France pleinement engagée

Anne Rigail, directrice générale d'Air France, rappelle pour sa part que, comme toutes les compagnies du Groupe, Air France est pleinement engagée dans la réduction de son empreinte carbone et que, dans cette optique, elle a créé cette année une stratégie sur mesure :  Air France ACT.

« [Cette stratégie] repose sur 4 piliers (renouvellement de la flotte, adoption unanime des carburants durables d'aviation, développement de l’écopilotage et intermodalités de transports en collaboration avec les trains). La validation de la SBTi confirme l’impact de notre stratégie de décarbonation sur la transition environnementale du secteur aérien », se félicite-t-elle.

LIRE PLUS – «La nouvelle génération nous regarde...»: Air France présente sa trajectoire de réduction des émissions 


Des décisions majeures et fondamentales nécessaires

Marjan Rintel, présidente-directrice-générale de KLM, mentionne que la Société a de fortes ambitions lorsqu'il s'agit de rendre l'aviation plus durable et d'équilibrer le développement de son réseau avec l'environnement.

« Cela nécessite des décisions majeures et fondamentales concernant notre flotte, nos opérations et notre consommation de carburant. Les objectifs scientifiques et la trajectoire de réduction des émissions de CO2 qui y est associée apportent de la clarté et représentent en même temps des défis majeurs. »

Elle conclut :

« Pour les rendre réalisables et possibles, nous travaillons en étroite collaboration les uns avec les autres et avec nos partenaires du secteur pour proposer des solutions techniques et des innovations qui soutiennent la transition énergétique de l'aviation. »


LIRE PLUS – Air France-KLM accélère sa transition environnementale avec SBTi 

 





Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur