Les FAA passeront de 30 $ à 35 $ à YUL

  • Aviation
  •   22-10-2020  15:31
  •   Pax Global Media

Les FAA passeront de 30 $ à 35 $ à YUL
Pax Global Media

À compter du 1er février 2021, les frais d’améliorations aéroportuaires (FAA) chargés aux passagers en partance de YUL Aéroport Montréal-Trudeau passeront de 30 $ à 35 $.

LIRE PLUS – Les tarifs et les frais de transport aérien augmentent à Toronto Pearson

Cette hausse de FAA devrait générer des revenus additionnels de 20 millions $ en 2021. La dernière augmentation des FAA à YUL remonte à avril 2018 et suivait un gel des frais ayant duré 8 ans auparavant.

Pourquoi ?

ADM Aéroports de Montréal dit être contrainte à cette hausse à cause de la diminution significative de son trafic de passagers et des revenus qui y sont associés dans le contexte actuel de pandémie.

Les données actuellement disponibles laissent envisager une baisse du trafic de passagers minimale de 71 % à YUL pour l’année en cours, comparativement à 2019. Pour l’année 2021, c’est une diminution d’au moins 50 % qui est anticipée.

« Nous n’avons d’autre choix… »

« Bien qu’un important exercice de rationalisation budgétaire ait permis de réduire au strict minimum notre budget d’investissement pour les années à venir, des sommes considérables ont dû et devront continuer d’être consenties annuellement afin d’assurer que notre site aéroportuaire respecte la réglementation et les exigences en vigueur en matière de sûreté et de sécurité », explique Philippe Rainville, président-directeur général d’ADM Aéroports de Montréal.

Il ajoute :

« ADM a le devoir de veiller à la mise à niveau de ses installations et nous ne ferons jamais de compromis en ce sens. Dans le contexte, nous n’avons d’autre choix que de procéder avec cette hausse de 5 $ qui permettra de compenser en partie le manque à gagner substantiel de liquidité qui sera créé par cette crise. »

ADM mentionne que d’autres autorités aéroportuaires canadiennes ont aussi annoncé récemment une majoration de leurs frais d’améliorations aéroportuaires – notamment le GTAA, responsable de Toronto Pearson (YYZ).

Indicateur