Sondage : les Canadiens pas à l'aise de prendre un vol depuis la suppression de la distance entre les sièges


Sondage : les Canadiens pas à l'aise de prendre un vol depuis la suppression de la distance entre les sièges
Michael Pihach

Michael Pihach est un acteur actif de l'industrie des médias au Canada depuis plus de 10 ans. Il a débuté sa carrière en tant que journaliste et éditeur pour diverses publications, telles que le Toronto Xtra! et les magazines IN, ainsi que le magazine 2B à Montréal.

Ce mois-ci, WestJet et Air Canada ont décidé de chacun mettre fin à leurs politiques de distanciation physique à bord de leurs avions.

LIRE PLUS : Air Canada ne bloquera plus la vente des sièges adjacents à bord des avions

Depuis plusieurs mois, les transporteurs aériens bloquaient la vente de sièges du milieu pour se conformer aux directives du Canada de pratiquer la distanciation sociale (et d'offrir la tranquillité d'esprit à ceux qui se trouvaient encore voyager par avion).

Cette décision est conforme aux recommandations de l'Association internationale du transport aérien (IATA), qui désapprouve depuis longtemps les règles de distanciation sociale dans les avions, affirmant que le port du masque et les filtres HEPA sont suffisants pour arrêter la propagation du COVID-19.

LIRE PLUS : WestJet met fin à sa politique de distanciation des sièges à bord

Depuis la suppression de leurs politiques de distanciation physique, Air Canada et WestJet ont eu du mal à obtenir le soutien massif des voyageurs.

Les Canadiens veulent que le siège du milieu soit gratuit

Un nouveau sondage suggère que de nombreux Canadiens ne sont pas à l'aise avec l'idée que les sièges du milieu soient à nouveau remplis.

Dans un récent sondage mené par Léger et l'Association d'études canadiennes, 72% des personnes interrogées ont déclaré qu'ils ne sont pas à l'aise de voler maintenant que les compagnies aériennes ont supprimé leurs politiques de distanciation sociale.

De plus, seulement 22% ont déclaré qu'ils étaient à l'aise à bord d'un avion sans distanciation physique en vol, mais avec l'obligation de porter des masques.

(Les masques pour les passagers aériens et les membres d'équipage sont obligatoires depuis un certain temps maintenant, comme l'a ordonné Transports Canada).

Le sondage suggère également que de nombreux Canadiens ne monteront probablement pas à bord d'un avion de sitôt.

90 % des personnes interrogées ont déclaré qu'elles n'avaient pas l'intention de voyager à l'extérieur du pays d'ici la fin 2020.

Le sondage Léger / Association d'études canadiennes a sondé 1 517 Canadiens du 3 au 5 juillet.

Indicateur