Les aéroports suédois prélèvent maintenant une taxe écologique


Les aéroports suédois prélèvent maintenant une taxe écologique
Marie-Eve Vallières

Marie-Eve est une Montréalaise pour qui le voyage n'a plus de secrets. Ayant vécu à Londres et en France, elle nourrit une soif d'aventure et de découverte depuis maintenant neuf ans. 29 pays plus tard, Marie-Eve continue de bourlinguer à travers le monde.

La Suède se dote d'une politique écologique très claire en mettant en place une nouvelle taxe passager allant de 60 à 400 couronnes suédoises (9 à 60$ CAD) suivant la distance de la destination de chaque vol externe. Cette mesure vise à ralentir la croissance du transport aérien dans un esprit de lutte contre le changement climatique.

Certaines exemptions s'appliquent, notamment au niveau des passagers bébés portés dans les bras, les passagers s'arrêtant mais ne changeant pas d'appareil et certaines autres formes de transit.

Selon les informations avancées par le quotidien suédois Dagens Nyheter, 53% des suédois seraient favorables à cette taxe ; certains autres estiment plutôt que ce serait aux transporteurs d'être dans l'obligation d'utiliser davantage de biocarburant.

Rappelons que le pays scandinave aux fortes tendances écologiques vise à éliminer complètement les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2045.

Indicateur