Les actionnaires de Transat approuvent la vente à Air Canada


Les actionnaires de Transat approuvent la vente à Air Canada
Antoine Stab

C’est d’abord en tant que journaliste plein air qu'Antoine Stab a découvert le monde du voyage et son industrie. Français d'origine et québécois d'adoption, il se dit curieux de tout, autant ce qui se passe dans la cour arrière qu’à l’autre bout du monde.

Nouvel épisode dans la vente de Transat A.T. ! Réunis en assemblée extraordinaire au centre-ville de Montréal, les actionnaires ont appuyé le projet d’alliance entre le groupe et Air Canada.

Pour être approuvée, l'offre d'achat d'Air Canada devait recueillir l'appui d'au moins deux tiers des actionnaires. C'est chose faite, puisqu'ils ont voté dans une proportion de 94,77 % des voix exprimées en faveur de l'offre du transporteur canadien.

Air Canada et Transat « ravis »

« Nous sommes ravis du soutien des actionnaires à l'arrangement, lequel mènera à la création d'un chef de file de l'industrie des voyages qui sera établi à Montréal et qui pourra livrer concurrence à l'échelle mondiale. Cette transformation de nos organisations apportera des avantages à long terme pour nos employés, pour les voyageurs et pour les collectivités, en plus de procurer une valeur importante à nos actionnaires », a déclaré Jean-Marc Eustache, président et chef de la direction de Transat, dans un communiqué.

Du côté d'Air Canada, on se réjouit évidemment de la nouvelle.

« Nous sommes ravis de l'issue de l'assemblée extraordinaire de Transat et remercions ses actionnaires pour ce considérable témoignage de soutien, Nous allons bâtir un regroupement supérieur à la somme de ses parties dont nous pourrons tous être fiers. Nous anticipons avec intérêt un dialogue avec Transports Canada et le Bureau de la concurrence pour obtenir les autorisations nécessaires à la finalisation de la transaction, et nous sommes heureux d'avoir l'occasion de démontrer les nombreux avantages qui en découleront », a déclaré Calin Rovinescu, président et chef de la direction d'Air Canada.

Il y a quelques semaines, Air Canada avait fait passer son offre d'achat de 13 à 18 $ par action, ce qui représente un montant total d'environ 720 millions $, contre sa proposition initiale de 520 millions $. 

La compagnie aérienne s'était également engagée à conserver la marque de Transat ainsi que le siège social à Montréal.

LIRE PLUS - Vente de Transat : ce que cela implique pour vos clients

La balle est désormais dans le camp du gouvernement canadien, la transaction devra maintenant être approuvée par différentes autorités réglementaires, notamment Transport Canada et le Bureau de la concurrence.

Une vente digne d'un téléroman !

Le dossier de la vente du groupe Transat a connu de nombreux rebondissements. 

Groupe Mach a offert 14 $ par action, mais en dépit d'une proposition plus élevée, Transat A.T. a préféré se tourner vers l'offre d'Air Canada. 

LIRE PLUS - Vente de Transat : la justice bloque le stratagème de Mach

Au début du mois, le groupe immobilier avait tenté d'acquérir 20 pour cent des actions du voyagiste afin de faire dérailler la transaction, mais cela a été bloqué par le Tribunal administratif des marchés financiers.

Le président et chef de la direction de Québecor, Pierre Karl Peladeau, qui s'intéressait à Transat A.T. à titre personnel, a laissé entendre la semaine dernière qu'il envisageait de faire sa propre offre en cas d'échec du mariage. 

L'homme d'affaires, qui détenait 1,6 % des titres en circulation du groupe, avait manifesté son intention de voter contre l'accord.

Source : avec la Presse Canadienne.

Indicateur