Le vote d'autorisation de grève d'Unifor: juste une étape des négociations, relativise WestJet

  • Aviation
  •   20-07-2022  16:22
  •   Pax Global Media

Le vote d'autorisation de grève d'Unifor: juste une étape des négociations, relativise WestJet
[WestJet]
Pax Global Media

Alors qu’un vote d'autorisation de grève a été obtenu par Unifor, le syndicat accrédité représentant certains employés de WestJet à l'aéroport international de Calgary et à l'aéroport international de Vancouver ont appuyé, la société aérienne met les choses en contexte.


LIRE PLUS – WestJet annonce la suspension de son service d’hiver vers Québec 

« Il s'agit d'une étape habituelle du processus de négociation collective et elle n'était pas inattendue », déclare Angela Avery, vice-présidente directrice et directrice des ressources humaines, mandataire sociale et directrice de la durabilité.

Elle ajoute :

« Nous demeurons déterminés à négocier avec succès une entente qui offre de la valeur à nos employés d'aéroport, dont bon nombre se sont joints à WestJet au cours de la dernière année. Entre-temps, nous continuerons de fournir à nos invités le transport aérien convivial et abordable pour lequel WestJet a toujours été reconnue. »

L’équilibre entre rémunération concurrentielle et la rentabilité

Par voie de communiqué, WestJet précise s’être engagée à offrir une rémunération concurrentielle qui tient compte des contributions des employés d'aéroport, et ce, tout en veillant à pouvoir retrouver sa rentabilité après plus de deux ans de pertes financières sans précédent découlant de la pandémie.

« Alors que la compagnie aérienne est en reconstruction, la majorité des employés d'aéroport travaillent pour la compagnie depuis moins d'un an, et la vaste majorité des employés d'aéroport qui comptent plus d'années d'expérience ont reçu des augmentations dans le cadre de la structure actuelle d'échelon salarial, en plus d'une rémunération variable de premier plan dans l'industrie canadienne », mentionne WestJet.

Plans d'urgence préventifs

La compagnie aérienne souligne travailler sur des plans d'urgence préventifs et avoir ciblé certains employés qui pourraient être réaffectés au besoin.

« Au moment où les Canadiens s'apprêtent à voyager de nouveau cet été […] cette mesure préventive est en place pour assurer la continuité des services aériens essentiels d'un océan à l'autre et pour protéger la relance fragile de l'industrie canadienne du voyage et du tourisme », explique WestJet.

Rappelant avoir « méticuleusement planifié ses activités estivales et déployé des efforts proactifs pour les stabiliser, et depuis le début du mois de juillet », WestJet se flatte de devancer les exploitants canadiens « avec un facteur d'achèvement de 97,5 % ».

La compagnie aérienne souligne aussi continuer de travailler en étroite collaboration avec le gouvernement fédéral, des fournisseurs tiers et des partenaires des aéroports pour atténuer les difficultés opérationnelles qui échappent à son contrôle dans ce contexte de relance difficile.

 






Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur