Mercredi,  6 juillet 2022  15:44

Le Royaume-Uni supprimera toutes les restrictions de voyage restantes le 18 mars

  • Aviation
  •   15-03-2022  20:18
  •   Pax Global Media

Le Royaume-Uni supprimera toutes les restrictions de voyage restantes le 18 mars
Pax Global Media

Le gouvernement britannique lèvera le 18 mars les restrictions actuelles sur les voyages internationaux à l'approche des vacances de Pâques, a annoncé lundi (14 mars) le secrétariat d’État britannique aux transports.

LIRE PLUS: Le Royaume-Uni abandonnera toutes les exigences de test pour les voyageurs vaccinés 

Cela signifie que personne - y compris les personnes non vaccinées - entrant au Royaume-Uni n'aura besoin de passer un test COVID-19 ou de remplir un formulaire de localisation des passagers, dans lequel les voyageurs doivent indiquer les détails de leur voyage, leur adresse au Royaume-Uni et leur statut vaccinal.

Ce changement supprime également l'obligation pour les passagers non vaccinés de passer un test avant le départ et un test le deuxième jour après l'arrivée.

Dans un communiqué de presse publié par le gouvernement, cette décision a été qualifiée de « moment décisif » pour les passagers et le secteur du voyage et de l'aviation.

« Le Royaume-Uni est le premier pays au monde à avoir levé toutes les restrictions de voyage liées au COVID-19 et l'annonce de lundi est un témoignage du travail acharné que tout le monde dans ce pays a mis en place pour déployer le vaccin et se protéger mutuellement, a déclaré Grant Shapps, secrétaire d'État aux transports. J'ai dit que nous ne maintiendrions pas les mesures relatives aux voyages plus longtemps que nécessaire, ce que nous faisons aujourd'hui, en apportant d'autres bonnes nouvelles et une plus grande liberté aux voyageurs avant les vacances de Pâques. »

Les changements reflètent les décisions prises dans le cadre du plan Living with COVID, ainsi que le déploiement du vaccin et des rappels au Royaume-Uni, 86 % de la population ayant reçu une deuxième dose et 67 % une dose de rappel ou une troisième dose.

Les hôtels de quarantaine au Royaume-Uni, non utilisés depuis que la "liste rouge" des pays a été vidée en décembre, mais qui ont été gardés en réserve au cas où, perdent leur statut à partir de fin mars.

La nouvelle a été bien accueillie par les compagnies aériennes britanniques, telles que Virgin Atlantic et British Airways, qui commencent à assouplir le port du masque sur certaines liaisons.

L'aéroport d'Heathrow, à Londres, a également annoncé que les voyageurs passant par lui ne seront plus tenus de porter un masque à partir de mercredi.

Ces annonces interviennent alors même que les infections au COVID-19 augmentent dans les quatre régions du Royaume-Uni - Angleterre, Écosse, Pays de Galles et Irlande du Nord - pour la première fois depuis fin janvier.

Cas de COVID-19 en hausse

Les statistiques officielles de lundi montrent que plus de 444 000 nouveaux cas de COVID-19 y ont été enregistrés au cours des sept derniers jours, soit une augmentation de 48 % par rapport à la semaine précédente.

Dans un communiqué, Tim Alderslade, directeur général de Airlines U.K., a déclaré que la dernière annonce du gouvernement « envoie un message clair au monde », à savoir que « le secteur du voyage au Royaume-Uni est de retour. Les voyageurs rentrant au Royaume-Uni n'étant plus accablés par des formulaires et des tests inutiles, nous pouvons maintenant nous réjouir du retour à la normalité pré-COVID tout au long de l'expérience de voyage ».





Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !


Indicateur