Le risque de contracter la COVID en avion demeure très faible, selon l’IATA

  • Aviation
  •   04-01-2022  6:16
  •   Pax Global Media

Le risque de contracter la COVID en avion demeure très faible, selon l’IATA
[IATA]
Pax Global Media

Même si le variant Omicron semble être plus transmissible que les autres variants dans tous les environnements, la cabine des avions reste un environnement à très faible risque de contracter la COVID-19, affirme l’Association internationale du transport aérien (IATA), dans une déclaration publiée le 22 décembre.

LIRE PLUS – « Les restrictions de voyage ne sont pas une solution à long terme pour contrôler les variants » déclare l’IATA  

Selon le conseiller médical de l'IATA, le Dr David Powell, les facteurs suivants contribuent à ce très faible risque :

  • les caractéristiques de conception de l'avion (direction du flux d'air, taux d'échange d'air et de filtration);
  • l'orientation des passagers vers l'avant lorsqu'ils sont assis;
  • le masquage bien renforcé et les mesures sanitaires améliorées.

En outre, la nature contrôlée de la cabine de l'avion par rapport à d'autres environnements fermés ajoute une mesure supplémentaire de protection, a souligné le Dr Powell.

L’IATA ajoute que les autorités de santé publique n'ont pas suggéré de mesures supplémentaires pour les environnements intérieurs en raison de l'Omicron. Les conseils aux voyageurs de l’Association, notamment le port correct des masques, restent inchangés et sont encore plus importants.




Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur