Vendredi,  27 janvier 2023  19:22

Le R.-U. envisage le retrait des règles sur les liquides dans les bagages


Le R.-U. envisage le retrait des règles sur les liquides dans les bagages
[Shuttertstock/Jaromir Chalabala]

Les aéroports du Royaume-Uni pourraient supprimer les restrictions de sécurité concernant les liquides et les ordinateurs portables d'ici deux ans grâce à l'introduction de scanneurs 3D, rapporte la BBC.

Bien qu'encore aucune décision définitive n'ait été prise, les responsables gouvernementaux envisageraient de déployer ces scanneurs avancés d'ici à la mi-2024, a déclaré une source à la BBC.

Le début de la pandémie de COVID-19 aurait retardé la date limite d'installation des nouveaux scanners.


Une technologie avancée permettant de réduire les files d'attente

Selon le Times, une annonce officielle sur la levée des restrictions pourrait intervenir avant Noël. Les autorités espérant ainsi réduire les files d'attente dans les aéroports britanniques.

L'équipement de haute technologie est décrit comme étant similaire aux scanneurs CT utilisés dans les hôpitaux. Il est censé donner une image plus claire du contenu d'un sac.

Les nouveaux scanneurs permettent ainsi au personnel de zoomer sur le contenu d'un sac et de faire pivoter les images pour une inspection plus approfondie. Ils ont déjà été testés à l'aéroport d'Heathrow de Londres.

Cette technologie est également déjà utilisée aux États-Unis, où elle a fait son apparition aux aéroports Hartsfield-Jackson d'Atlanta et O'Hare de Chicago.  


Rappel

Rappelons que depuis novembre 2006, au Royaume-Uni, les passagers transportant des liquides dans leurs bagages de cabine sont tenus d'emballer des récipients ne contenant pas plus de 100 ml. Ils doivent être présentés au personnel de sécurité dans un seul sac en plastique transparent et refermable, ne contenant pas plus d'un litre et mesurant environ 20 cm sur 20 cm.

En 2006, cette mesure avait mis fin à la précédente interdiction des liquides en cabine, qui avait été imposée trois mois plus tôt lorsque la police britannique avait déjoué un complot visant à faire exploser jusqu'à dix avions à l'aide d'explosifs dissimulés dans des bouteilles de boisson.






Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur