Le DOT approuve conditionnellement l’alliance entre WestJet et Delta

  • Aviation
  •   23-10-2020  23:33
  •   Pax Global Media

Le DOT approuve conditionnellement l’alliance entre WestJet et Delta
Pax Global Media

Le département des Transports des États-Unis (DOT) a annoncé vendredi (23 octobre) l’approbation provisoire et conditionnelle de l’entente d’alliance proposée par Delta Air Lines et WestJet. Le DOT octroie ainsi aux deux sociétés l’immunité antitrust qu’elles demandaient pour exploiter une coentreprise entre les États-Unis et le Canada.

Il s’agit d’une nouvelle étape vers la réalisation de ce projet entamé il y a quelques années. En juillet 2019, la coentreprise projetée par WestJet et Delta avait été approuvée par le Bureau de la concurrence Canada en vertu de la Loi sur la concurrence du Canada.

Par le biais de cette coentreprise, WestJet et Delta entendent coordonner leurs services, y compris la planification du réseau, les tarifs et les activités de vente. On s’attend ainsi à ce que les transporteurs accroissent la capacité sur certaines routes existantes, tout en introduisant des services sur plusieurs nouvelles routes, de façon à offrir plus d’options pour les déplacements entre le Canada et les États-Unis.

Le DOT entend encore s’assurer que l’immunité antitrust accordée à la coentreprise est dans l’intérêt public. L’approbation provisoire comporte donc des conditions pour répondre aux préoccupations liées à la concurrence, y compris sur le dense marché entre New York et Toronto.

Entre autres conditions d’approbation, le DOT souhaite que les transporteurs retirent Swoop de leur alliance, et qu’ils se départissent de 16 slots (créneaux horaires aéroportuaires) à l’aéroport LaGuardia de New York. WestJet et Delta doivent maintenant faire savoir si elles acceptent les conditions.

LIRE PLUS – WestJet et Delta autorisés à former une coentreprise transfrontalière

LIRE PLUS – Delta et WestJet : une nouvelle coentreprise transfrontalière



Indicateur