Le Bureau de la concurrence examinera le projet d’acquisition de Sunwing par WestJet

  • Aviation
  •   03-03-2022  16:55
  •   Pax Global Media

Le Bureau de la concurrence examinera le projet d’acquisition de Sunwing par WestJet
Pax Global Media

Le projet d’acquisition de Sunwing Airlines et Sunwing Vacations par le groupe WestJet pourrait-il avoir pour effet d’empêcher ou de diminuer la concurrence ? Le Bureau de la concurrence examinera la question.

Réagissant à l’annonce faite hier (2 mars) de l’acquisition proposée de Sunwing Airlines et Sunwing Vacations par le groupe WestJet, le Bureau de la concurrence annonce qu’il examinera ce projet d’acquisition.

LIRE PLUS – C’est confirmé : WestJet entend acquérir Sunwing 

Le Bureau rappelle qu’en vertu de la Loi sur la concurrence, il a le mandat d’examiner les fusions afin de déterminer si elles auront vraisemblablement pour effet d’empêcher ou de diminuer sensiblement la concurrence.

« Si nous venions à déterminer que la transaction proposée aura vraisemblablement pour effet de nuire à la concurrence, nous prendrions les mesures qui s’imposent », souligne-t-il.

LIRE PLUS – Andrew Dawson parle du nouveau voyagiste créé par Sunwing et WestJet 

De manière confidentielle

Le Bureau précise cependant qu’il est tenu par la loi de mener ses examens de fusion de manière confidentielle.

Par ailleurs, on mentionne qu’il est difficile de préciser combien de temps pourrait prendre un examen particulier, car le Bureau détermine la démarche précise à adopter au cas par cas.

« Cependant, comme toujours, nous nous efforçons d’effectuer notre examen le plus rapidement possible », assure le Bureau.

Dans le cadre de son approche normale relative à l’examen d’une fusion, le Bureau mentionne consulter un vaste éventail de participants du secteur.

« Cela peut comprendre des fournisseurs, des concurrents, des associations représentant l’industrie, des clients et des experts du secteur », détaille-t-il.

Dans son examen des fusions, le Bureau tient compte de différents éléments, dont la concentration économique dans l’industrie concernée et les parts de marché des parties à la fusion.

LIRE PLUS – L’acquisition de Transat par Air Canada inquiète le Bureau de la concurrence 

Rappelons que le Bureau de la concurrence avait aussi examiné le projet d’acquisition de Transat par Air Canada. Il avait d’ailleurs conclu que la transaction diminuerait sensiblement la concurrence dans la vente de voyages aériens ou de forfaits vacances aux Canadiens. La transaction a fini par avorter indépendamment des inquiétudes du Bureau.





Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur