La vérification de la température des voyageurs aériens s’étend à d’autres aéroports canadiens

  • Aviation
  •   29-09-2020  15:50
  •   Pac Global Media

La vérification de la température des voyageurs aériens s’étend à d’autres aéroports canadiens
@MarcGarneau/Twitter
Pac Global Media

Après les aéroports de Montréal (YUL), Toronto (YYZ), Vancouver (YVR), Calgary (YYC) et plus récemment Québec (YQB), le gouvernement du Canada annonce avoir mis en place de la vérification de la température des voyageurs dans dix autres aéroports canadiens, soit ceux de St. John’s (YYT), Halifax (YHZ), Ottawa (YOW), Toronto – Billy Bishop (YTZ), Winnipeg (YWG), Regina (YQR), Saskatoon (YXE), Edmonton (YEG), Kelowna (YLW) et Victoria (YYJ).

LIRE PLUS – Dès demain, l’ACSTA vérifiera la température des passagers à YQB

« Notre gouvernement a étendu la vérification de la température aux grands aéroports du pays pour soutenir ces efforts et comme une autre mesure dans notre approche sur divers plans pour aider à protéger la sécurité des voyageurs et des travailleurs de l’industrie du transport aérien », a déclaré le ministre des Transports, Marc Garneau.

C’est en juin dernier, rappelons-le, que le gouvernement du Canada a annoncé une approche en plusieurs phases pour vérifier la température de tous les passagers voyageant à destination du Canada ou des voyageurs en partance de certains aéroports canadiens pour des destinations internationales ou intérieures.

Ottawa annonçait en outre que tous les employés et membres du personnel qui entrent ou travaillent dans la zone réglementée de ces aéroports seraient visés par les procédures de vérification de la température menées par le personnel de l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien.

LIRE PLUS – La vérification obligatoire de la température a commencé à YUL, YYZ, YVR et YYC

Approuvé par l'IATA et par l'OACI

La vérification de la température à l’aéroport est une mesure qu’appuient l’Association du transport aérien international (IATA) et l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

Au Canada, des agents de l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA) effectuent la vérification de la température des passagers dans le cadre des procédures de contrôle avant le départ. Cette mesure s’ajoute aux questions de vérification de l’état de santé et à l’exigence du port du couvre-visage qui sont déjà en place pour tous les passagers.

Pour les vols internationaux à destination du Canada, les exploitants aériens doivent effectuer une vérification de la température au point de départ, sauf si l’autorité locale a mis en place une mesure équivalente, en plus des questions de vérification de l’état de santé déjà requises avant l’embarquement pour le dépistage de symptômes. 

LIRE PLUS - Vérification de la température dans les aéroports : comment ça va se passer



Indicateur