Mercredi,  11 décembre 2019  9:10

La Russie menace de perturber le trafic aérien vers l’Asie


La Russie menace de perturber le trafic aérien vers l’Asie

Alors que les premières mesures punitives mises en place par les pays de l’Union Européenne et les États-Unis, commencent à se faire sentir sur l’économie russe, Vladimir Poutine a décidé de ne pas se laisser faire, comme on pouvait s’y attendre.

Si pour le moment seules des barrières à l’importation de produits étrangers ont été mises, le président de la Russie menace de fermer l’espace aérien de la Sibérie aux vols opérés depuis l’Europe. Ce couloir est très utilisé pour relié le Vieux-Continent avec les pays asiatiques, car il représente la route la plus « courte » et donc la moins énergivore.

Cette fermeture engendrerait alors un surcoût important pour les transporteurs aériens tels que Lufthansa, British Airways, Air France et Finnair, qui ont beaucoup de vols long-courriers vers l'Asie.

Toutefois, la Russie devrait réfléchir à deux fois avant de mettre à exécution ses menaces. Aeroflot, la compagnie nationale russe, recevant des droits de passage des compagnies suscitées pour chaque vol effectué au-dessus de la Sibérie.

Indicateur