Kuoni abandonne son activité «émettrice»


Kuoni abandonne son activité «émettrice»

Le géant suisse Kuoni a annoncé ce matin qu’il abandonnait son activité «voyagiste» pour se concentrer sur le réceptif et d’autres services offerts aux professionnels du voyage. Le groupe cherche donc des acheteurs pour une quarantaine de marques déployées au Royaume Uni, en Scandinavie, en Suisse, au Benelux, en Inde, en Chine et à Hong Kong. Ce volet qui englobe toute son activité «émettrice» a généré un chiffre d’affaires de 2,2 milliards de francs suisses (CHF), soit 2,6 milliards $ Ca, en 2014, et il emploie 3800 personnes. Il pèse pour environ 40% des activités du groupe qui, selon les résultats préliminaires, a généré l’an dernier un chiffre d’affaires de 5,5 milliards CHF (6,4 milliards $ Can.), pour un bénéfice net de 77 millions $, avec un effectif de 11 800 employés.

En 2012, le groupe s’était déjà départi de ses activités émettrices en Italie, en Espagne, aux Pays Bas et en Russie. La filiale Kuoni France avait, pour sa part, pris son indépendance en 2013.

Peter Meier, directeur général de Kuoni, a invoqué les difficultés croissantes liées à l’évolution du marché et les changements affectant l’industrie, pour motiver la décision. Le groupe déploie  une bonne quinzaine de marque (qui pour la plupart vendaient en direct) au Royaume Uni. En Scandinavie, il figure au second ou au troisième rang des principaux voyagistes de Suède, de Norvège et du Danemark, avec sa marque Apollo. Il est actif en Inde, en Chine et à Hong Kong, sous la marque «Kuoni». Il exploite également une compagnie aérienne «loisirs» basée à Stockholm, Novair, dont la flotte est composée de quatre Airbus A321. Toutes ces divisions seront vendues et on mentionne TUI parmi les acheteurs potentiels.

Les activités de Kuoni seront recentrées au sein de trois divisions qui fonctionneront uniquement en B2B (donc qui vendront uniquement aux agences de voyages et aux grossistes) : Global Travel Distribution (en gros du réceptif dans les principaux pays d’Europe, de Chine et d’Inde), Global Travel Services (du réceptif pour les groupe et l’organisation d’évènements, de congrès et de réunions d’affaires) et VFS (traitement de demandes de visas pour 117 pays). Ces trois divisions emploieront 8 000 personnes pour un volume d’affaires estimé à 3,4 milliards CHF (3,8 milliards $).

KUONI a été longtemps troisième groupe mondial du secteur du voyage, derrière TUI et Thomas Cook. Selon un classement établi l’été dernier par le magazine spécialisé allemand FVW, Kuoni se classait au troisième rang, en Europe, derrière TUI (premier et de loin) et Thomas Cook, et devant et l’Allemand DER Turistik, Costa Cruises, les voyagistes allemands FTI et Alltours, le Club Med, le Scandinave Primera et le Français FRAM. La cession de son activité émettrice lui vaudra une rétrogradation d’une ou deux places. 

Indicateur