Investissement de 500 M$ pour réaliser la station du REM à YUL


Investissement de 500 M$ pour réaliser la station du REM à YUL
Omar Alghabra et Pierre Fitzgibbon. (Capture d'écran)

« On ne pouvait pas imaginer un scénario où la station du REM à l’aéroport Montréal-Trudeau ne serait pas construite », a déclaré le ministre des Transports, Omar Alghabra. C’était « non négociable », a ajouté le ministre de l’Économie et de l’Innovation du Québec, Pierre Fitzgibbon. « Quel soulagement, quel bonheur de constater que cela va se produire », a renchéri la mairesse de la Ville de Montréal, Valérie Plante.

Comme prévu, le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec ont annoncé aujourd’hui (15 avril) un important investissement dans le Réseau express métropolitain à l’aéroport international Montréal-Trudeau.

Alors que la construction de la station du REM est un projet estimé à 600 M$, un investissement global de 500 M$ a été annoncé pour appuyer Aéroports de Montréal et permettre la réalisation de ce projet.

  • Transports Canada investit jusqu’à 100 M$ dans le cadre d’un programme qui vise à aider les grands aéroports, comme annoncé dans l’Énoncé économique de l’automne en novembre 2020;
  • le gouvernement du Québec, par l’intermédiaire d’Investissement Québec, octroie un prêt d’un montant maximal de 100 M$ à Aéroports de Montréal;
  • la Banque de l’infrastructure du Canada fournit un prêt d’un montant maximal de 300 M$ qui s’ajoute à l’investissement précédent de 1,3 milliard de dollars qu’elle avait versé pour le projet du REM;

Pour sa part, Aéroports de Montréal fournit jusqu’à 100 M$, en plus de procéder au remboursement des prêts consentis par la Banque de l’infrastructure du Canada et le gouvernement du Québec.


Source : ADM Aéroports de Montréal

Le communiqué publié pour la circonstance souligne que la construction de la station du REM à Montréal-Trudeau contribuera à réduire la congestion routière et à améliorer l’accessibilité et le service de transport vers l’aéroport. Le projet permettra également d’établir une liaison entre le centre-ville de Montréal et l’aéroport qui soit durable sur le plan environnemental.

Selon ADM, grâce à la station du REM, l’aéroport international Montréal-Trudeau rejoindra le rang des grands aéroports internationaux qui ont accès à une offre de transport durable et rapide avec leur centre-ville.

Rappelons que le REM est un réseau de train léger sur rail qui est actuellement en construction dans la région métropolitaine de Montréal. Le REM comprendra 26 stations réparties dans la région métropolitaine de Montréal et offrira un service rapide et direct entre le centre-ville de Montréal et l’aéroport international Montréal-Trudeau.

L’annonce du nouvel investissement a été faite conjointement par :

  • le ministre des Transports, Omar Alghabra
  • la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, Catherine McKenna
  • le leader du gouvernement à la Chambre des communes et lieutenant du Québec, Pablo Rodriguez
  • le ministre de l’Économie et de l’Innovation du Québec, Pierre Fitzgibbon
  • la ministre déléguée aux Transports du Québec et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Chantal Rouleau.

Ils étaient accompagnés par :

  • la mairesse de la Ville de Montréal, Valérie Plante
  • le PDG d’Aéroports de Montréal, Philippe Rainville
  • le PDG de la Banque de l’infrastructure du Canada, Ehren Cory.

LIRE PLUS – La desserte de YUL par le REM est menacée ! 

Rappelons que la desserte de Montréal-Trudeau par le Réseau express métropolitain (REM) – jugée indispensable par la ville de Montréal et le milieu des affaires – a paru menacée quand le gouvernement du Québec a annoncé son retrait du montage financier, tandis qu’ADM Aéroports de Montréal ne pouvait plus assurer sa part du financement en raison des effets de la COVID-19.


Source : ADM Aéroports de Montréal



Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !


Indicateur