Interjet se place sous la protection de la loi sur les faillites

  • Aviation
  •   29-04-2021  0:44
  •   Pax Global Media

Interjet se place sous la protection de la loi sur les faillites
Pax Global Media

Le transporteur mexicain low cost Interjet a entamé une procédure de faillite commerciale dans le cadre d'une restructuration.

Différents médias rapportent que les actionnaires d'Interjet ont unanimement accepté lundi (26 avril) d'entamer une procédure de faillite – à l’instar d’une autre compagnie aérienne mexicaine, Aeromexico, qui se restructure actuellement sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine.

LIRE PLUS – Aeromexico dépose le bilan, invoquant des « défis sans précédent »  

L'Amérique latine a vu plusieurs compagnies aériennes déposer le bilan ou disparaître complètement dans le contexte de la pandémie de COVID-19. EasyFly en Colombie, par exemple, est en cours de restructuration, tandis que des compagnies comme TAME en Équateur et One Airlines au Chili ont complètement disparu.

Interjet n'a pas effectué de vols nationaux depuis plus de quatre mois. Son initiative de restructuration vise à attirer de nouveaux investisseurs en vue de reprendre ses activités dès que possible. La compagnie aérienne serait en pourparlers avec trois fonds d'investissement.

Interjet a cessé ses activités le 11 décembre en raison d'une grève des travailleurs. En mars, le passif de la compagnie aérienne s'élevait à environ 1,2 milliard de pesos, dont l'équivalent d'un peu plus de 25 M$ dus aux salariés.



Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !


Indicateur