Vendredi,  30 octobre 2020  15:52

« Il est temps de rouvrir le Canada aux déplacements par avion ! »


« Il est temps de rouvrir le Canada aux déplacements par avion ! »
(Dans le sens des aiguilles d'une montre) Calin Rovinescu (Air Canada), Robert Deluce (Porter), Ed Sims (WestJet), Jeffrey Remedios (Universal Music Canada), Geoff Molson (Club de hockey Canadien) et Marc Parent (CAE).

« En tant que dirigeants d’entreprise qui emploient des centaines de milliers de Canadiens, nous estimons qu’il est temps de rouvrir notre pays aux déplacements par avion de manière sûre, intelligente et mesurée. Nos employés comptent sur ceux-ci, les Canadiens sont en faveur et notre économie en dépend. »

LIRE PLUS : « Rouvrez les portes de notre pays », demandent les leaders de l’industrie à Trudeau

C’est le plus récent message lancé par des membres de La Table ronde canadienne du voyage et du tourisme. Cette fois, une trentaine de grands chefs d’entreprise canadiens ont écrit au premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et aux premiers ministres des provinces et territoires.

Parmi eux, on retrouve des figures connues au sein de l’industrie, comme Calin Rovinescu (Air Canada), Ed Sims (WestJet) ou Robert Deluce (Porter), mais aussi de personnalités provenant d’autres horizons, comme Geoff Molson (Club de hockey Canadien), Jeffrey Remedios (Universal Music Canada) ou Marc Parent (CAE).

Crucial au-delà du tourisme

Dans leur lettre ouverte, les 27 signataires rappellent que plus de 120 dirigeants des secteurs canadiens du voyage, de l’hôtellerie et du tourisme ont récemment demandé aux gouvernements d’autoriser de nouveau les voyages, alors que l’été est à nos portes.

« Ils ont demandé aux gouvernements de commencer à assouplir les restrictions de voyage et les règles de quarantaine au Canada de façon sécuritaire et ciblée », approuvent-ils.

Mais l’importance de rouvrir le pays aux déplacements par avion dépasse les seules considérations touristiques, soulignent-ils.

« Le transport aérien est crucial non seulement pour le secteur du tourisme, mais pour toute l’économie canadienne », insistent-ils, en rappelant que « les restrictions actuelles ont pratiquement interrompu la totalité des voyages d’affaires ».

LIRE PLUS : Des leaders du tourisme-voyage écrivent à François Legault : « des mesures urgentes sont nécessaires ! »

« Beaucoup succomberont »

Dans leur lettre ouverte, les leaders rappellent que les Canadiens se sont mobilisés comme jamais auparavant « contre l’ennemi commun, la COVID-19 ».

« Nous avons répondu à l’appel de nos représentants élus et nous avons respecté les règles concernant la distanciation physique, la quarantaine, l’isolement et d’autres directives. Les frontières ont été fermées et les Canadiens ont évité tout déplacement. »

Mais en faisant le nécessaire pour « aplatir la courbe », de nombreuses entreprises ont complètement cessé leurs activités et des millions de personnes ont perdu leur gagne-pain.

« Les entreprises, grandes et petites, luttent pour leur survie, et beaucoup succomberont », soulignent-ils.

Coexister avec la COVID-19

Le moment est venu de passer à une autre étape, estiment donc les leaders.

« Nous entrons maintenant dans une nouvelle ère où nous devons trouver une façon responsable de coexister avec la COVID-19, et ce, jusqu’à ce qu’il y ait un vaccin. »

À cet égard, les chefs d’entreprise évoquent l’exemple d’autres autorités du monde « qui ont adopté des mesures ciblées et mis en place des corridors ou ponts aériens "sécuritaires" ». Selon eux, le Canada pourrait ainsi s’inspirer de l’Union européenne, qui vient de publier des lignes directrices sur la reprise sécuritaire des déplacements dans l’espace Schengen.

Quoi qu’il en soit, le moment est venu, selon eux, de rouvrir le secteur du transport aérien et lever les restrictions pour reprendre en toute sécurité les déplacements dans toutes les provinces du Canada et dans certains pays.

« Il est temps », concluent-ils.

Indicateur