Front commun de six associations de consommateurs contre les crédits des compagnies aériennes


Front commun de six associations de consommateurs contre les crédits des compagnies aériennes

Six associations de consommateurs et membres de la société civile ont uni leur voix pour demander au gouvernement du Canada d’intervenir afin que les consommateurs puissent obtenir, s’ils le souhaitent, le remboursement de leurs voyages annulés en raison de la pandémie.

LIRE PLUS : Crédits voyage : l’AAVQ réplique à Option consommateurs

Les six associations sont les suivantes :

  • Option consommateurs
  • Union des consommateurs
  • Coalition des associations de consommateurs du Québec
  • Air Passenger Rights / Droit des voyageurs
  • Consumers’ Association of Canada
  • Public Interest Advocacy Centre

Lettre au premier ministre

Les six associations ont envoyé une lettre au premier ministre Justin Trudeau et à tous les députés libéraux. Le signataire de la lettre, notons-le, est Dr. Gábor Lukács, président de Air Passenger Rights / Droit des voyageurs. M. Lukács est un militant bien connu (et controversé) pour la défense des droits des passagers aériens.

Cela dit, la lettre au premier ministre n’apprendra pas grand-chose à ceux qui suivent le moindrement ce lancinant débat.

Ainsi, les six associations appellent le gouvernement du Canada à intervenir « dès maintenant » auprès des compagnies aériennes – « afin de les forcer à offrir un remboursement aux consommateurs qui sont nombreux à vivre de lourdes difficultés financières en raison de la crise actuelle ».

« Un grand nombre de consommateurs ont plus que jamais besoin, en raison d’une diminution de revenus ou d’une perte d’emploi liée à la pandémie, d’accéder aux liquidités qui leur sont dues par ces entreprises. Certains d’entre eux attendent leur argent depuis plus de deux mois. Il s’agit d’une question d’équité. »

Évoquant les pétitions lancées par Option consommateurs (plus de 30 000 signatures) et par Air Passenger Rights (plus de 61 000 signatures), les six associations affirment que les Canadiens ont exposé clairement « leur désir d’obtenir un remboursement pour leur voyage plutôt qu’un crédit, au même titre que les Américains et les Européens ».

LIRE PLUS : Contre les crédits voyage : Option consommateurs lance une pétition à la Chambre des communes

Les six associations réitèrent que les crédits voyage imposés unilatéralement par les compagnies aériennes en lieu et place d’un remboursement contreviennent notamment aux lois fédérales et à des dispositions provinciales.

Faisant allusion à l’Office des transports du Canada (OTC) qui considère les crédits voyage comme solution acceptable dans la situation actuelle, les six associations s’étonnent de cette position qui contredit des décisions antérieures de l’OTC.

Les six signataires font valoir que « ce n’est pas aux consommateurs de soutenir financièrement les compagnies aériennes ».

« Pour plusieurs, la vie ne sera plus jamais la même et il est possible que leur situation économique ou des ennuis de santé ne leur permettent simplement plus de voyager d’ici les prochaines années », écrivent-ils, en exhortant le gouvernement d’intervenir.

LIRE PLUS : Entretien avec l'avocate d'Option consommateurs : «Les crédits sont discutables, peu importe qui les offre»

Reste à voir l'accueil que réservera le gouvernement du Canada à cette initiative. Jusqu'à présent, le premier ministre a toujours semblé privilégier une voie de compromis entre les intérêts des consommateurs et ceux des compagnies aériennes. 

« Nous travaillons avec les Canadiens et les compagnies aériennes pour veiller à ce que les Canadiens soient aidés tout en veillant à ce que nous ayons une industrie du transport aérien après la fin de cette crise », déclarait-il lors d'un point de presse, le 29 mai.

LIRE PLUS : Justin Trudeau cherche « un moyen équitable » de mettre fin au débat sur les crédits voyage


Indicateur