Mardi,  29 septembre 2020  19:47

Air Canada ne bloquera plus la vente des sièges adjacents à bord des avions


Air Canada ne bloquera plus la vente des sièges adjacents à bord des avions

Après WestJet, c'est au tour d'Air Canada de mettre fin à sa politique de distanciation des sièges à bord de ses avions, à partir du 1er juillet prochain.

LIRE PLUS : WestJet met fin à sa politique de distanciation des sièges à bord

La compagnie aérienne canadienne l'a confirmé à PAX

« Bloquer la vente de sièges adjacents était une mesure temporaire que remplacerons, à compter du 1er juillet, par une nouvelle approche souple s’inscrivant dans l’amélioration de notre vaste programme de biosécurité », indique Pascale Déry, directrice relations avec les médias – Québec et l’Est du Canada chez Air Canada.

Et d'ajouter :

« Les nouvelles mesures continueront de s’appuyer sur les recommandations de l’OACI et d’autres sources voulant que les stratégies multidimensionnelles de sécurité à l’égard de la COVID-19 soient les plus efficaces. »

Les deux compagnies aériennes s'appuient chacune sur les directives de l'Association du transport aérien international (IATA), qui désapprouve depuis longtemps les règles de distanciation sociale des avions, telles que le blocage de la vente du siège central.

Cela va pourtant à l'encontre des mesures prônées par Transport Canada qui estimait, en avril, dans un guide publié à l'intention de l'industrie aéronautique, que la distanciation physique est une « mesure clé » de la prévention de la propagation du nouveau coronavirus.

Air Canada se veut toutefois rassurante, en indiquant qu'elle a notamment mis en place le programme SoinPropre+.

LIRE PLUS : Le VP de la sécurité d'Air Canada nous parle de SoinPropre+ et de l'avenir du transport aérien

« Le programme Air Canada Soinpropre+ englobe des mesures chevauchantes à chaque étape du voyage, que ce soit à l’aéroport, en salle d’embarquement ou à bord, afin de fournir une protection efficace. De plus, nous continuons d’évaluer de nouveaux processus et technologies à mesure qu’ils deviendront disponibles pour rehausser encore davantage la sécurité », rappelle Pascale Déry à PAX.

Indicateur