Faillite de WOW Air : l'OPC nomme un gestionnaire des réclamations


Faillite de WOW Air : l'OPC nomme un gestionnaire des réclamations

L'Office de la protection du consommateur annonce que la firme PricewaterhouseCoopers inc. a été nommée gestionnaire des réclamations qui pourraient être soumises au Fonds d'indemnisation des clients des agents de voyages (FICAV) à la suite de la faillite du transporteur aérien WOW Air.

LIRE PLUS - WOW Air fait faillite, tous ses vols annulés

Vers qui se tourner ?

Les voyageurs qui ont acheté leur billet d'avion auprès d'un agent de voyages titulaire d'un permis du Québec peuvent bénéficier de la protection du FICAV. Le Fonds peut rembourser les services touristiques qui ont été payés, mais qui n'ont pas été obtenus, comme un vol annulé. Il peut aussi rembourser les autres services touristiques qui n'ont pas pu être obtenus à cause de cette annulation de vol : une nuitée d'hôtel, une excursion, une croisière, etc., dans la mesure où ces services ont eux aussi été achetés par l'entremise d'un agent de voyages.

Le FICAV peut également rembourser à un client d'un agent de voyages certains frais raisonnables payés, dans le cas où l'annulation de son vol l'a forcé à prolonger un séjour - jusqu'à 200 $ par jour par personne pour les repas et l'hébergement - ou à acheter un autre billet d'avion.

Qui contacter ?

Ainsi, les voyageurs affectés par la fermeture de WOW Air et qui avaient fait affaire avec une agence de voyages sont invités à transmettre leur réclamation au gestionnaire nommé par l'Office. Ils peuvent joindre son représentant, M. Jean-Christophe Hamel, au 1 888 999-4965, ou par courriel, à administration.provisoire@ca.pwc.com

Ils trouveront les documents nécessaires pour présenter une demande dans la section indemnisation du site Web de l'Office.

Pour ce qui est des voyageurs qui n'ont pas fait affaire avec un agent de voyages, ils peuvent, dans certaines circonstances, obtenir un remboursement par l'émetteur de la carte de crédit avec laquelle ils ont payé leur voyage. Si un voyageur disposait de couvertures d'assurance, il devrait également vérifier s'il s'agit d'une situation pouvant faire l'objet d'une réclamation en vertu de son contrat.

Indicateur