Essai du Club Lookéa avec un enfant


Essai du Club Lookéa avec un enfant

L'hôtel Catalonia Playa MaromaNouveauté de la brochure Sud 2014/2015 de Nolitours, le Club Lookéa, qui permet de jouir d’une animation dédiée et entièrement francophone, est un concept venu de France adapté au marché Québécois.  Nous vous présentons un passage en revue suite à un séjour effectué au l’hôtel Catalonia Playa Maroma sur la Riviera Maya :

Plusieurs facteurs influencent le choix  de vos clients quand vient le temps de sélectionner un forfait tout compris. Avec des enfants, les activités proposées et la qualité du mini-club peuvent faire pencher la balance.  Gros hic, dans plusieurs cas ? La langue. Les tout-petits ne parlent pas forcément celle  du pays visité et les animateurs ne maîtrisent pas tous la langue de Molière. En théorie, ils ont beau aimé que leur progéniture apprenne quelques mots d’une nouvelle langue, en pratique, les jeunes vacanciers ont plutôt envie de jouer sans se casser la noix. Nolitours propose désormais une alternative intéressante grâce à son partenaire Lookéa.

Bien connu de l’autre côté de l’Atlantique, Lookéa garantie l’animation en français tant aux enfants (généralement à partir de 4 ans) qu’aux ados (12 ans et plus). Le fonctionnement est simple: il suffit de les inscrire au club dès l’arrivée pour toute la durée du séjour. Selon la destination, la température, le nombre et l’âge des enfants, les activités varient. La formule est aussi plutôt flexible. Un bambin peut fréquenter le mini-club quelques heures par jour seulement ou plus longtemps. Il est même possible de le confier aux animateurs pour une journée complète (incluant les repas et même hors des horaires réguliers) pour prendre part à une excursion, mais il est nécessaire, dans ces cas exceptionnels, de prévenir 48 heures à l’avance.

Banc d’essai : l’hôtel Catalonia Playa Maroma

J’ai eu l’occasion de tester la formule avec ma fille de sept ans à l’hôtel Catalonia Playa Maroma, sur la Riviera Maya, au Mexique, où de mignons coatis se baladent librement, en plus d’un singe (sauvage) prénommé Marcel. Particularité du site : en plus du français, l’italien et l’espagnol sont parlées au mini-club puisque plusieurs Européens font partie de la clientèle.

Le premier jour, ma jeune «enquêteuse» n’était pas très emballée à l’idée de se séparer de ses parents. À la fin de la matinée, elle a toutefois déclaré vouloir revenir tous les jours. Elle s’est rapidement faite des copains d’un peu partout (majoritairement des Français) et a pu bouger beaucoup plus qu’avec ses léthargiques de parents.  Si je me fie à l’agitation de la bande d’ados aperçus à différents moments pendant le séjour, le club des 12-17 connaît tout autant de succès.

Au programme du mini-club: ballon sur la plage, jeux dans la piscine, observation de papillons, bricolage… Le soir, des activités sont aussi parfois proposées, comme des défilés, des ateliers de maquillage ou des soirées pyjama.  Les enfants sont également invités à une mini-disco qui a lieu avant le spectacle quotidien.

Bien entendu, tout n’est pas parfait. Nous avons expérimenté une certaine confusion à propos des horaires lors de notre passage, mais de façon générale, les activités se déroulent de 9h30 à 12h et de 14h30 à 18h. Les bambins restent avec leurs parents entre 12h et 14h30 (sauf exceptions). Le programme est affiché à l’extérieur du local, mais il est préférable de valider les infos auprès des responsables au cas où des changements de dernière minute surviendraient.

Offert dans six hôtels

Les jeunes Québécois peuvent profiter du partenariat de Nolitours et Lookéa depuis le 1er novembre dernier, même s’ils sont déjà accueillis par les équipes de manière non-officielle depuis un bon moment.

Outre le Catalonia Playa Maroma, au Mexique, cinq hôtels proposent la même expérience :  le Royal Decameron Golf, Beach Resort & Villas Panama (4 étoiles), le Meliá Península Varadero, à Cuba (4 ½ étoiles), le Carayou Hotel and spa, en Martinique (3 étoiles), le Catalonia Bávaro Beach, Golf & Casino Resort et le VIK Hotel Arena Blanca & Cayena Beach, à Punta Cana, en République dominicaine (tous deux 4 étoiles).

Bien entendu, on ne va pas en vacances avec ses enfants pour les faire garder pendant toute la semaine. Mais les charmantes bombes d’énergie apprécient de pouvoir jouer avec des amis de temps en temps autant que nous savourons nos moments de pause.  

Info :  www.nolitours.com

 

 

Indicateur