Vendredi,  26 février 2021  7:32

En raison des « nouvelles exigences », AC coupe dans sa capacité et ses effectifs

  • Aviation
  •   13-01-2021  12:25
  •   Pax Global Media

En raison des « nouvelles exigences », AC coupe dans sa capacité et ses effectifs
Source : compte Twitter d'Air Canada
Pax Global Media

Air Canada vient d’annoncer une réduction supplémentaire de la capacité réseau de 25 % pour le premier trimestre de 2021.

La capacité de la société aérienne équivaudra ainsi à environ 20 % de ce qu’elle était au premier trimestre de 2019.

Air Canada communiquera avec les clients touchés pour toutes les liaisons et leur proposera diverses options, notamment un remboursement pour les clients admissibles, ou un autre itinéraire, le cas échéant.

LIRE PLUS – Les nouvelles exigences fédérales forcent WestJet à réduire sa capacité et ses effectifs

La faute aux nouvelles exigences

Ces « rajustements » s’inscrivent dans le cadre du plan d’atténuation des contrecoups de la COVID-19 et de reprise d’Air Canada. La société les attribue aux nouvelles exigences de test de dépistage avant le départ, de restrictions voyages et de confinements provinciaux.

« Depuis la mise en œuvre par les gouvernements fédéral et provinciaux de ces restrictions de voyage renforcées et d’autres mesures, en plus de l’obligation de quarantaine en vigueur, nous avons constaté les répercussions immédiates sur les réservations à brève échéance », explique Lucie Guillemette, vice-présidente générale et chef des Affaires commerciales d’Air Canada.

Décision difficile, mais nécessaire

« [Nous avons] pris la décision difficile, mais nécessaire, de rajuster de nouveau notre horaire et de rationaliser nos liaisons transfrontalières, antillaises et intérieures, afin de mieux tenir compte de la demande attendue et de ralentir l’épuisement du capital net », poursuit Mme Guillemette.

La réduction de la capacité entraînera une compression d’effectif touchant environ 1700 employés – auxquels s’ajoutent plus de 200 employés d’Air Canada Express. AC indique travailler à des programmes d’atténuation en collaboration avec ses syndicats.

Lucie Guillemette regrette les conséquences que ces décisions difficiles sur les employés d’AC – « qui ont travaillé très fort pour prendre soin de nos clients pendant la pandémie » – et sur les collectivités touchées.

Air Canada précise qu’elle continuera d’évaluer et de rajuster au besoin son réseau en fonction de l’évolution de la pandémie, des restrictions de voyage et des règles de quarantaine imposées par les gouvernements, des conditions du marché et de la réglementation.

Encouragée malgré tout

« Bien que ce ne soient pas les nouvelles que nous souhaitions communiquer en ce début d’année, nous sommes cependant encouragés par le fait que Santé Canada a déjà approuvé deux vaccins et que le gouvernement du Canada s’attend à ce que la grande majorité des Canadiens admissibles soient vaccinés d’ici septembre », a souligné Lucie Guillemette.

Grâce à ces développements, AC dit espérer un retour à la normale qui lui permettra de rappeler au travail certains de ses plus de 20 000 employés actuellement en mise en disponibilité ou en mise à pied technique.

Indicateur