Dimanche,  22 septembre 2019  0:43

Des MacBook Pro interdits de vols


Des MacBook Pro interdits de vols
Serge Abel-Normandin

Au début de la vingtaine, Serge Abel-Normandin a interrompu ses études en journalisme pour explorer l’Europe durant sept mois. Peu après ce premier vrai voyage, il a fait ses débuts dans un magazine de l’industrie, combinant ainsi deux grandes passions. Depuis, il ne se lasse pas d’observer l’évolution d’un domaine fascinant, dont il se sent privilégié de faire partie.

La batterie des MacBook Pro de 15 pouces fabriqués par Apple entre septembre 2015 et février 2017 peut surchauffer et poser un risque de sécurité incendie à bord des avions. 

Pour cette raison, la Federal Aviation Administration aux États-Unis (FAA) ont interdit ces ordinateurs portables sur tous les vols, que ce soit à bord dans les bagages de cabine ou en soute dans les bagages enregistrés, et ce, même si les appareils sont éteints.

L'Agence européenne de la Sécurité aérienne (AESA) s’est également inquiétée des problèmes de batterie qui concerneraient quelque 460 000 MacBook Pro.

Apple a reconnu le problème de sécurité et entamé, en juin, une campagne de rappel de ces appareils pour remplacer gratuitement les batteries défectueuses. Pour vérifier si un MacBook Pro est concerné par le risque de surchauffe, les propriétaires de l’appareil peuvent accéder à la page support.apple.com et procéder à un test en inscrivant le numéro de série de l’ordinateur.

Les passagers ayant fait remplacer la batterie de leur MacBook Pro à la suite du rappel ne sont pas concernés, en principe, par l’interdiction de vol décrétée par la FAA.

Ces mesures de sécurité ne constituent pas une première. En 2016, rappelons-le, la FAA avait interdit le Samsung Galaxy Note 7 à bord des avions après plusieurs cas d’explosion.

Indicateur