DERNIÈRE HEURE : 9 pays interdissent leur espace aérien au 737 MAX 8


DERNIÈRE HEURE : 9 pays interdissent leur espace aérien au 737 MAX 8
Crédit photo : NATS
Marie-Eve Vallières

Marie-Eve est une Montréalaise pour qui le voyage n'a plus de secrets. Ayant vécu à Londres et en France, elle nourrit une soif d'aventure et de découverte depuis maintenant neuf ans. 29 pays plus tard, Marie-Eve continue de bourlinguer à travers le monde.

Rien ne va plus chez Boeing : ce sont maintenant cinq pays qui refusent catégoriquement que leur espace aérien soit survolé par les appareils Boeing de type 737 MAX 8, celui-là même qui a été impliqué dans un accident mortel dimanche dernier sur Ethiopian Airlines. 

Ainsi, ces pays interdissent donc formellement cet appareil controversé jusqu'à nouvel ordre « par mesure de précaution » , compliquant ainsi les opérations et liaisons des transporteurs :

  • La Chine
  • L'Australie
  • La Malaisie
  • L'Autriche
  • Singapour
  • Oman
  • L'Allemagne
  • La France
  • Et maintenant le Royaume-Uni

Ces aéroports, notamment celui de Singapour, sont parmi les plus fréquentés de la planète. La liste s'allonge sporadiquement et continuera sans doute de le faire au cours des prochains jours. PAX vous tiendra informés des plus récents développements.

Une coïncidence?

Rappelons que le Boeing 737 MAX 8 avait également été en cause dans un précédent crash aérien de de Lion Air causant la mort des 189 passagers et membres de l'équipage en s'abîmant en mer de Java en octobre dernier, peu de temps après son décollage. Peu de temps après l’incident de Jakarta, Boeing avait averti les compagnies aériennes que des informations erronées fournies par un capteur pouvaient amener l’appareil à pointer du nez vers le bas.

Il s'agit donc du deuxième accident en tous points similaires en l'espace de seulement cinq mois sur le même type d'appareil — flambant neuf, de surcroît — une coïncidence qui fait paniquer non seulement les voyageurs, mais aussi les autorités en matière d'aviation ainsi que les transporteurs.

Des réactions au Canada

Le Canada, lui, n'a pas sauté aux conclusions. Au pays de la feuille d'érable, seuls Air Canada, WestJet et Sunwing comptent le Boeing 737 MAX 8 parmi leur flotte. Le ministre fédéral des transports, Marc Garneau, a indiqué en conférence de presse que « Le Canada ne clouera pas au sol les appareils Boeing 737 MAX 8 pour le moment, mais nous n'excluons pas de le faire. Les conditions météo étaient bonnes, le pilote avait de l'expérience, l'appareil était neuf. Nous en savons peu pour le moment. L'aviation demeure l'un des moyens de transports les plus sécuritaires qui soient, les statistiques le prouvent clairement ».

Aucun des transporteurs canadiens n'offrira, d'ailleurs, de compensation ou de possibilité de changement de vol aux passagers souhaitant éviter de voyager sur les ailes du 737 MAX 8.

Par voie de communiqué, Air Canada a expliqué avoir exploité l'avion à passagers depuis 2017, date à laquelle le modèle a été introduit, et en avoir actuellement 24 dans sa flotte.

« Ces appareils ont excellé sur les plans de la sécurité, de la fiabilité et de la satisfaction de la clientèle », a déclaré un porte-parole d'Air Canada dans un communiqué envoyé à CBC News.

La compagnie aérienne a toutefois annoncé qu'elle annulerait les vols prévus le mercredi 13 et le jeudi 14 mars, à partir de Saint John et d'Halifax vers Londres, après que l’autorité de l’aviation civile britannique ait interdit tous les Boeing 737 Max 8 dans son espace aérien.

WestJet possède 13 Boeing 737 MAX 8 dans sa flotte. Dans un courriel adressé à PAX, Lauren Stewart, porte-parole officielle de WestJet, déclare :

« WestJet adresse ses sincères condoléances aux amis et à la famille dont les proches se trouvaient à bord du vol 302 d'Ethiopian Airlines. Nous surveillons la situation de près et nous ne spéculerons pas sur la cause de l'incident », indiquant que WestJet « reste confiant dans la sécurité de sa flotte de Boeing 737. Nous avons piloté cinq versions différentes du Boeing 737 depuis 1996 et la flotte opère actuellement environ 450 départs quotidiens sécurisés avec le B737 ».

Sunwing, quant à lui, n’a pas répondu à la demande de commentaires de PAX dans les délais impartis.

Ailleurs dans le monde

La Chine avait en service 96 appareils de type 737 MAX 8. En les clouant au sol, le pays donnait le premier d'une longue série de coups qui allait avoir des répercussions partout dans le monde. L'Indonésie et l'Éthiopie ont également interdit de vol les appareils de Boeing, en plus de certains transporteurs tels :

  • Air France
  • Cayman Airways
  • Aeromexico
  • Royal Air Maroc
  • Le brésilien Gol
  • La britannique Comair
  • La coréenne Eastar Jet

La direction de l'aviation civile indienne a quant à elle imposé que seulement certains duos de pilotage, composé de pilotes ayant cumulé plus de 1000 heures de vol et de 500 heures pour les co-pilotes, puissent manœuvrer l'appareil.

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

Indicateur