Déclaration de l’IATA sur le déploiement de la 5G près des aéroports aux É.-U.

  • Aviation
  •   20-01-2022  12:13
  •   Pax Global Media

Déclaration de l’IATA sur le déploiement de la 5G près des aéroports aux É.-U.
Pax Global Media

L'IATA a salué les décisions d'ATT et de Verizon de retarder le déploiement de la bande C 5G près des aéroports. L’Association remercie aussi l'administration Biden pour ses efforts continus afin que les opérations passagers et de fret ne soient pas perturbées. Cela dit, beaucoup de travail reste à accomplir, indique l’IATA.

LIRE PLUS – Le déploiement de la 5G préoccupe de plus en plus l'aviation 

Rappelons qu’Emirates vient d’annoncer la suspension de ses vols vers plusieurs destinations aux États-Unis en raison de ses « préoccupations opérationnelles associées au déploiement prévu des services de réseau mobile 5G » dans ce pays. Plusieurs autres compagnies et acteurs de l’industrie de l’aviation ont exprimé des préoccupations semblables.

Le délai, une solution temporaire

L’IATA souligne toutefois que le délai annoncé par les deux compagnies n’est qu'une solution temporaire.

« Il est encore nécessaire que toutes les parties prenantes et les organismes de réglementation, tant dans le domaine de l’aviation que des télécommunications, continuent à partager les informations techniques nécessaires et à travailler ensemble pour établir un plan de mise en œuvre réussi garantissant que les technologies 5G en bande C peuvent coexister en toute sécurité avec l'industrie aéronautique.

Une solution viable, SVP !

Selon l’IATA, toute mesure d'atténuation visant à garantir la sécurité des vols doit être « viable sur le plan opérationnel ».

À cette fin, l’Association exhorte la FCC (US Federal Communications Commission) à reconnaître les besoins et les recommandations de la communauté de l'aviation dans le déploiement de la 5G en bande C.

« Nous demandons également à la FAA (US Federal Aviation Administration) d'accélérer son engagement auprès de la FCC et de continuer à travailler avec l'industrie et les fabricants d'avions pour accélérer l'amélioration des solutions de conformité alternatives (AMOC) afin de réduire au minimum les perturbations liées à la 5G », conclut l’IATA.





Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur