De nouvelles règles avantageuses pour les instruments de musique en avion


De nouvelles règles avantageuses pour les instruments de musique en avion

À compter du 15 juillet 2019, le Règlement sur la protection des passagers aériens compris dans la Loi sur les transports au Canada comprendra un libellé qui veillera à ce que tous les transporteurs aériens acceptent les instruments de musique, sauf s'ils entraînent des problèmes de sécurité ou de sûreté. 

Ces modifications comprendront des conditions claires et prévisibles à l'égard des instruments de musique, de même que l'obligation d'accepter le transport d'un instrument. 

Les entreprises de transport aérien seront tenues d'offrir une solution de rechange aux musiciens qui voyagent avec leur instrument dans le cas où un changement d'appareil ferait en sorte que leur instrument ne puisse pas être transporté dans l'autre appareil en raison de sa taille ou de son poids.

« Au fil des ans, les outils de travail très coûteux et souvent irremplaçables de beaucoup trop de musiciens professionnels ont été brisés ou détruits au cours de voyages aériens. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec le gouvernement du Canada et tous les transporteurs aériens canadiens depuis 2014 en vue de régler ce problème et nous sommes ravis de constater que ces exigences se sont concrétisées dans le règlement », indique Alan Willaert, vice-président canadien de la Fédération américaine des musiciens des États-Unis et du Canada.

Et après ?

La FCM publiera un Guide du transport aérien canadien au cours des prochaines semaines afin d'aider encore davantage les musiciens qui voyagent par avion avec leur instrument. 

Chaque entreprise de transport aérien publiera également des lignes directrices claires dans le cadre de ses tarifs. En vertu de la modification liée à l'obligation de transporter les instruments de musique, tous les transporteurs aériens commerciaux doivent accepter de transporter des instruments de musique en tant que bagage enregistré ou de bagage à main, à moins que cela contrevienne aux modalités des tarifs du transporteur aérien relativement au poids ou à la taille du bagage ou pour des raisons de sûreté ou de sécurité.

Indicateur