De nouvelles bornes d'enregistrement en 2023 à YUL, YYZ et YYC pour améliorer la fluidité

  • Aviation
  •   16-08-2022  12:10
  •   Pax Global Media

De nouvelles bornes d'enregistrement en 2023 à YUL, YYZ et YYC pour améliorer la fluidité
[ADM Aéroports de Montréal]
Pax Global Media

Les aéroports de Montréal (YUL), Toronto (YYZ) et Calgary (YYC) adopteront une plateforme technologique commune pour améliorer l'expérience des voyageurs.

Les trois aéroports se sont associés à SITA, un fournisseur de technologies de l'information dans le secteur du transport aérien, pour moderniser l'expérience passagers grâce à son système commun d'enregistrement et d'embarquement phare.

L'installation de nouvelles bornes d'enregistrement et d’une nouvelle technologie d'embarquement devrait commencer en début d'année prochaine.

 

LIRE PLUS – Perturbations dans les aéroports : le Comité des Transports mènera sa propre enquête 


Fonctionnalités biométriques et sans contact

Selon YUL, YYZ et YYC, les 700 nouvelles bornes d'enregistrement (et plus) ainsi que la technologie d'embarquement de SITA permettront d'augmenter la fluidité du parcours aéroportuaire de la grande majorité des personnes voyageant à destination, en provenance, et à l'intérieur du Canada.

Les nouvelles bornes faciliteront également l'intégration des fonctionnalités biométriques et sans contact qui permettront aux aéroports d'évoluer à mesure que les processus se modernisent.


Respect des normes en matière d'accessibilité

On précise que les nouvelles bornes respectent et dépassent les exigences canadiennes en matière d'accessibilité et les normes de sûreté aérienne, comme le matériel de synthèse texte-parole, les claviers de navigation, les commandes en hauteur conçues pour les fauteuils roulants, le paiement par carte à puce et par code NIP pour des surclassements en vol, et les caméras biométriques pour une utilisation future.


Surveillance des goulots d'étranglement

En outre, SITA mettra en place des équipes opérationnelles dans chaque aéroport pour surveiller tout goulot d'étranglement potentiel dans les terminaux. Cela permettra d'améliorer les performances opérationnelles, de gagner en efficacité et de rationaliser les processus avec pour résultat final une expérience passagers fluide.


[Photo : SITA.aero]


Applaudissements

« Cet important partenariat est essentiel pour offrir à nos passagères et passagers l'expérience aéroportuaire de l'avenir », a déclaré Ian Clarke, directeur financier de l'Autorité aéroportuaire du Grand Toronto.

« Cette nouvelle plateforme nous permettra d'offrir une expérience numérique aéroportuaire harmonisée pour les passagers et une approche d'intégration technologique unique pour les transporteurs exerçant leurs activités au Canada », s’est félicité Aymeric Dussart, vice-président, Technologies et innovation, ADM Aéroports de Montréal.

« Maintenant que le trafic aérien reprend, nous voyons plusieurs avantages, pour nos clients, à miser davantage sur des solutions technologiques comme l'embarquement utilisant la reconnaissance faciale, ce qui nous rapproche de notre objectif consistant à être un aéroport sans contact », a renchéri Megan Gupton, directrice de la technologie et directrice principale des technologies de l'information de l'Administration aéroportuaire de Calgary.

« Nous savons que les passagers souhaitent mieux contrôler leur parcours grâce à des solutions automatisées qui rendent les déplacements rapides et pratiques. Nous sommes heureux d'apporter cette expérience dans trois des aéroports canadiens le plus fréquentés et de nous appuyer sur nos partenariats de longue date », conclut Matthys Serfontein, présidents, Amériques, SITA.





Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur