Samedi,  27 février 2021  11:09

Corsair signe un accord de 300 M€ assurant son avenir

  • Aviation
  •   26-11-2020  9:10
  •   Pax Global Media

Corsair signe un accord de 300 M€ assurant son avenir
Pax Global Media

Un accord a été signé entre Corsair, l’État français et un consortium d’investisseurs, présentant une solution de financement collectif permettant à Corsair de surmonter la crise et d’assurer la pérennité de son activité.

LIRE PLUS – En difficultés financières, Corsair est en passe d'être rachetée

Cet accord prévoit en effet une contribution financière globale de près de 300 millions d’euros. Dans le contexte de crise inédite que traverse le secteur du transport aérien, il devrait permettre à Corsair de se restructurer et se développer en mettant en oeuvre un projet stratégique ambitieux, en ligne avec son positionnement d’acteur majeur des dessertes des Outre-mer.

L’État français confirme ainsi sa volonté de soutenir le transport aérien français, de préserver l’emploi dans un secteur particulièrement affecté par la crise et de maintenir un nombre suffisant d’acteurs sur les dessertes des Outre-mer.

TUI cède entièrement sa participation

Dans le cadre de cette opération, Intro Aviation et le groupe TUI cèderont la totalité de leur participation dans le capital de Corsair.

Le consortium d’investisseurs, qui devient actionnaire à 100%, va jouer un rôle déterminant dans le succès de Corsair

À l’initiative de deux entrepreneurs, Éric Kourry et Patrick Vial-Collet, un consortium s’est rapidement constitué, réunissant des entrepreneurs notamment des secteurs du tourisme et de l’hôtellerie, basés aux Antilles, à la Réunion et en Guyane, ainsi que des collectivités territoriales.

Le consortium se porte acquéreur de la totalité du capital de Corsair afin de l’accompagner dans un projet de restructuration et de développement, et permettre ainsi le maintien d’un nombre suffisant d’acteurs sur les dessertes des DROM.

Corsair a désormais les moyens de traverser la crise et poursuivre la mise en oeuvre de son plan stratégique pour devenir LA compagnie des Outre-mer, fait-on valoir.

Afin de développer sa position de compagnie des Outre-mer, Corsair va se concentrer sur les dessertes domiennes. Outre le renforcement des dessertes actuelles (Martinique, Guadeloupe, Réunion, Maurice, Abidjan et Montréal), un élargissement du réseau est prévu avec l’ouverture de nouvelles destinations notamment Mayotte dès le 11 décembre 2020.

Par ailleurs, le projet de renouvellement et modernisation de la flotte déjà engagé est confirmé, avec 5 A330-900 NEO commandés ferme. Ainsi, 3 NEO intégreront la flotte en avril, mai et juin 2021. Le 4e NEO devrait être livré en décembre 2021. Corsair opérera donc une flotte de 9 avions dès décembre 2021. En juin 22, le 5e NEO remplacera le dernier A330-200 encore présent dans la flotte qui sera alors considérablement rajeunie avec un âge moyen de 5 ans.

Indicateur