Dimanche,  27 novembre 2022  4:38

Congestion dans les aéroports: l’état des lieux en date du 29 septembre

  • Aviation
  •   30-09-2022  9:39
  •   Pax Global Media

Congestion dans les aéroports: l’état des lieux en date du 29 septembre
Pax Global Media

Pour la semaine du 19 au 25 septembre 2022, 97 % des vols prévus dans les quatre principaux aéroports du Canada n’ont pas été annulés.

En outre, plus de 90 % des vols en partance des quatre principaux aéroports sont partis à l’heure, ou moins d’une heure après leur départ prévu.

Par ailleurs, 94 % des passagers de YUL ont été contrôlés dans un délai de 15 minutes par l’ACSTA.

Ces pourcentages sont désormais très proches de ceux de 2019.

C’est, entre autres, ce que font valoir les ministres Omar Alghabra (Transports), Jean-Yves Duclos (Santé), Marco Mendicino (Sécurité publique) et Randy Boissonnault (Tourisme) dans leur mise à jour du 29 septembre sur « les progrès que le gouvernement du Canada et les partenaires de l’industrie continuent de réaliser pour réduire les temps d’attente des voyageurs et les retards dans les aéroports canadiens ».

Ci-dessous, nous reproduisons l’essentiel de leur déclaration.


LIRE PLUS – Temps d'attente et congestion dans les aéroports: les dernières nouvelles  





Le gouvernement du Canada et l’industrie du transport aérien continuent de collaborer pour réduire les temps d’attente dans les aéroports du Canada


Dernières données

●  Exécution des vols

  • Pour la semaine du 19 au 25 septembre 2022, 97 % des vols prévus dans les quatre principaux aéroports du Canada ont été exécutés (c.-à-d. n’ont pas été annulés), une amélioration par rapport à 95 % au cours de la première semaine de juillet.
  • Ce pourcentage est très proche de celui de la semaine du 23 au 29 septembre 2019, où 98 % des vols prévus dans les quatre principaux aéroports ont été exécutés.

●  Ponctualité

  • Du 19 au 25 septembre 2022, plus de 90 % des vols en partance des quatre principaux aéroports sont partis à l’heure, ou moins d’une heure après leur départ prévu.
  • Il s’agit d’une amélioration importante par rapport à moins de 75 % pour la première semaine de juillet, et ce taux se rapproche de celui d’avant la pandémie en septembre 2019, où 95 % des vols étaient à l’heure, ou moins d’une heure après leur départ prévu.

●  Aéronefs maintenus en attente à l’aéroport international Toronto Pearson

  • Le nombre de vols internationaux à l’arrivée maintenus en attente sur l’aire de trafic de l’aéroport international Toronto Pearson a considérablement diminué depuis mai.
  • Pour la semaine du 19 au 25 septembre 2022, seulement 1,2 %, ou 25 vols internationaux à l’arrivée, ont été maintenus en attente sur l’aire de trafic, comparativement au sommet de 373 atteint au cours de la première semaine de mai.

●  Temps d’attente pour le contrôle de sécurité des passagers

  • Du 19 au 25 septembre 2022, 91 % des passagers aux quatre principaux aéroports ont été contrôlés dans un délai de 15 minutes par l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA), une amélioration par rapport à 79 % au cours de la première semaine de juillet 2022.
    • Aéroport international Toronto Pearson : 94 % (99 % en 2019)
    • Aéroport international de Vancouver : 91 % (90 % en 2019)
    • Aéroport international Montréal-Trudeau : 94 % (98 % en 2019)
    • Aéroport international de Calgary : 81 % (86 % en 2019)


Mesures liées à la pandémie dans l’industrie du transport

Le 26 septembre, les ministres ont annoncé la levée de toutes les restrictions d’entrée liées à la COVID-19 restantes pour les exploitants et les voyageurs aériens, ferroviaires et maritimes.

À compter du 1er octobre 2022 :

  • Les voyageurs ne seront plus tenus de se soumettre à des vérifications de l’état de santé lorsqu’ils voyagent par avion ou par train.
  • Les voyageurs ne seront plus tenus de porter un masque pour voyager à bord d’un avion ou d’un train, bien que le port du masque soit fortement recommandé afin de prévenir la propagation de la COVID-19.
  • Les passagers et les membres d’équipage à bord des navires de croisière ne seront plus assujettis aux exigences en matière de vaccination ni aux tests de dépistage avant de monter à bord d’un navire.
  • Les transporteurs aériens n’auront plus à examiner le statut vaccinal des ressortissants étrangers ou à confirmer que les voyageurs ont soumis les renseignements requis dans ArriveCAN.
  • Les transporteurs aériens n’auront plus à se conformer aux exigences en matière de dépistage avant l’entrée au pays.
  • Les exigences en matière de dépistage, de quarantaine et d’isolement pour quiconque entre au Canada ne sont plus requises, y compris le dépistage aléatoire.


Déclaration de l’ASFC faite à l’avance

  • Les voyageurs sont toujours encouragés à soumettre à l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) leur déclaration de douane et d’immigration par l’entremise d’ArriveCAN pour gagner du temps à la frontière ou aux salles des douanes des aéroports. Cette fonction optionnelle est actuellement offerte aux voyageurs qui arrivent aux aéroports internationaux de Toronto Pearson, de Vancouver ou de Montréal-Trudeau.
    • Au cours des prochains mois, cette fonction sera également offerte aux voyageurs qui arrivent aux aéroports internationaux de Calgary, d’Edmonton, de Winnipeg, de Billy Bishop de Toronto, d’Ottawa, de Québec et d’Halifax.


Augmentation du personnel pour le contrôle de sécurité et collaboration avec les partenaires de l’industrie

  • Depuis avril, 2 004 agents de contrôle de l’ACSTA ont été embauchés dans l’ensemble du Canada. Les efforts visant à accroître les niveaux de dotation des agents de contrôle dans tous les aéroports se poursuivent.
  • Le ministre des Transports et Transports Canada continuent de rencontrer régulièrement des représentants des aéroports et des transporteurs aériens, de l’ACSTA, de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), de l’ASFC et de NAV CANADA afin de trouver des solutions pour résoudre les problèmes de congestion.


Élargissement de l’application Mobile Passport Control pour inclure les points de précontrôle canadiens

  • Le U.S. Customs and Border Protection (CBP) a annoncé le mois dernier que l’application Mobile Passport Control (MPC) a été élargie pour inclure les points de précontrôle de l’aéroport international Montréal-Trudeau et de l’aéroport international Toronto Pearson.
  • L’application MPC, offerte aux citoyens américains et aux Canadiens qui visitent les États-Unis et qui possèdent un visa d’affaires ou de touriste, permet aux voyageurs de soumettre et de conserver leurs renseignements de passeport et de voyage sur leur appareil mobile afin qu’ils soient facilement accessibles pour les futurs voyages internationaux, ce qui réduit la congestion et améliore l’efficacité du traitement.


Poursuite des mesures visant à promouvoir les droits des voyageurs

Au Canada, les transporteurs aériens doivent respecter les exigences du Règlement sur la protection des passagers aériens, qui énonce, entre autres obligations, les exigences en matière d’indemnisation des passagers en cas d’interruption de vol en raison d’incidents sous le contrôle d’un transporteur aérien.

Le 8 septembre 2022, un nouveau règlement est entré en vigueur pour faire en sorte que les passagers se voient offrir l’option d’un remboursement pour les vols qui sont annulés, ou lorsqu’il y a un long retard pour des raisons indépendantes de la volonté d’un transporteur aérien (comme des phénomènes météorologiques majeurs ou une pandémie) où il n’est pas possible pour le transporteur aérien de s’assurer que le passager complète son itinéraire prévu dans un délai raisonnable.

Ces nouvelles règles sont appliquées par l’Office des transports du Canada (OTC), qui est le tribunal quasi judiciaire indépendant et l’organisme de réglementation économique du réseau de transport national du Canada. Il a le pouvoir d’un tribunal supérieur. Des ressources supplémentaires de 11 millions de dollars ont été fournies à l’OTC dans le cadre du budget de 2022 pour l’aider à remplir son mandat alors que les volumes de déplacements de passagers continuent d’augmenter.


Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur Facebook, LinkedIn et Twitter.



Indicateur