Mercredi,  30 septembre 2020  5:46

Ce nouveau design de siège d'avion pourrait être la réponse au problème de la distanciation sociale à bord


Ce nouveau design de siège d'avion pourrait être la réponse au problème de la distanciation sociale à bord
Christine Hogg

Christine Hogg est éditrice adjointe au contenu numérique. Avant son arrivée chez PAX, elle a obtenu un baccalauréat spécialisé en journalisme à l'Université de Toronto. Après avoir obtenu son diplôme, elle a écrit pour plusieurs publications de voyage tout en parcourant le monde: la plus longue dura trois semaines en Europe et la plus courte seulement 16 heures en Islande.

Alors que l'industrie aéronautique continue d'évoluer en réponse à la COVID-19, les compagnies aériennes tentent réinventer leur produit pour s'adapter aux besoins changeants des passagers.

Certaines compagnies aériennes ont bloqué la vente du siège central dans les avions pour encourager une distanciation sociale responsable.

Mais une entreprise a fait un pas en plus en mettant au point un concept unique de siège d'avion qui pourrait être une possible solution.

Plus de siège central

Conçu par le constructeur aérospatial Safran et la société de technologie des transports Universal Movement, le siège, appelé Interspace Lite, sépare le siège côté couloir et le siège côté hublot l'un de l'autre à l'aide d'un dispositif incurvé. 

Donc, plutôt que de ne pas vendre le siège du milieu, il est rendu complètement inutilisable, mais il est également solide (pas un bouclier transparent) de sorte que vous ne pouvez pas voir votre voisin.

La production sur la conception des sièges pourrait commencer dès cet été, selon Travel and Leisure.

Une solution coûteuse ?

L'Interspace Lite n'est qu'une des dernières inventions à avoir atteint l'industrie aéronautique. En avril, le constructeur italien Aviointeriors a proposé deux nouveaux sièges d'avion, l'un doté d'un bouclier en verre traditionnel et l'autre positionnant le siège central vers l'arrière.

LIRE PLUS : Voici à quoi ressembleront (peut-être) les sièges d'avion après la COVID-19 !

Bien que l'idée soit bonne, tout le monde n'est pas favorable à la modification du siège central - l'IATA a déjà averti qu'en raison de la réduction d'un tiers de leur capacité, les prix des billets pourraient augmenter à mesure que moins de sièges deviendraient disponibles.

Indicateur