Calin Rovinescu est parti à la retraite; Mike Rousseau lui succède à la tête d’Air Canada


Calin Rovinescu est parti à la retraite; Mike Rousseau lui succède à la tête d’Air Canada
Calin Rovinescu et Michael Rousseau.

Comme prévu, Calin Rovinescu est parti à la retraite le 15 février. C’est Michael Rousseau, auparavant chef de la direction adjoint et chef des Affaires financières, qui lui succède comme président et chef de la direction d'Air Canada.

« Félicitations Calin Rovinescu pour votre retraite bien méritée. Merci de ces 12 ans de leadership, de vision et de dévouement absolu pour porter Air Canada au rang de champion mondial. Et bienvenue à Mike Rousseau, notre nouveau président et chef de la direction ! » a déclaré Air Canada sur Twitter.

LIRE PLUS – Air Canada : Calin Rovinescu s’apprête à prendre sa retraite ; Michael Rousseau lui succédera  

Sur la ligne de front à des moments décisifs

Au moment d’annoncer son départ à la retraite en octobre dernier, Calin Rovinescu se félicitait d’avoir été « bien souvent sur la ligne de front à des moments décisifs de la Société », notamment :

  • durant sa privatisation en 1988-1989;
  • à sa défense contre une offre publique d'achat hostile en 1999;
  • à sa fusion avec Canadien International en 2000;
  • dans le sillage du 11 Septembre;
  • pour le pilotage de la restructuration en 2003-2004
  • et quantité d'autres épisodes…

« Mais plus que tout dans ma carrière, je suis particulièrement fier de la transformation de la Société ces douze dernières années, durant lesquelles nous avons fait d'Air Canada un chef de file et un champion mondial pour notre pays... »

À cet égard, M. Rovinescu se flatte particulièrement du fait qu’Air Canada ait…

  • remporté de multiples prix internationaux pour l'excellence du service à la clientèle et de ses employés;
  • étendu son réseau mondial pour desservir les six continents habités;
  • créé des milliers d'emplois;
  • protégé les retraites;
  • produit des résultats financiers records;
  • renforcé considérablement son bilan;
  • accru fortement la valeur actionnariale;
  • promu une culture d'autonomisation et d'entrepreneuriat durable.

Une fin de mandat dans l’ombre de la COVID

Malheureusement, la fin du mandat reluisant de Calin Rovinescu à la tête d’Air Canada aura été ternie par la pandémie de COVID-19...

Ainsi, le président sortant a présenté, vendredi dernier, les résultats de « l'année la plus sombre de toute l'histoire de l'aviation commerciale », avec un recul de 70 % des revenus et une chute de 73 % du nombre de passagers transportés.

Et Air Canada n’est pas au bout de ses peines…

« Alors que nous entamons l'exercice 2021, l'incertitude demeure étant donné des nouveaux variants du virus et des changements dans les restrictions de voyage », a reconnu M. Rovinescu.

L’incertitude demeure également en ce qui concerne le projet d’acquisition de Transat, dont la date butoir du 15 février – jour même du départ à la retraite de M. Rovinescu – est maintenant dépassée (et qu’Air Canada n’a pas accepté de prolonger).

Certes, la Convention d'arrangement demeure en vigueur dans toutes ses dispositions « tant qu'il n'y est pas mis fin par une des parties ». Certes, Transat et Air Canada continuent de discuter des modifications potentielles. Mais…

« Il n'y a aucune certitude qu'une entente interviendra au niveau de telles modifications ou qu'Air Canada ou Transat ne mettra pas fin à la Convention d'arrangement si les circonstances le justifient », a souligné Transat, tandis qu'Air Canada s'abstenait de commenter.

LIRE PLUS – Arrangement Transat-Air Canada : la date butoir est dépassée et ne sera pas prolongée

Place à Michael Rousseau !

Il reviendra à Michael Rousseau de superviser la suite des choses.

Lors de l’annonce des résultats annuels d’Air Canada, vendredi dernier, Calin Rovinescu a exprimé sa « confiance absolue » en celui avec lequel il a travaillé en étroite collaboration ces 12 dernières années.

« Je suis convaincu qu'Air Canada dispose de la vigueur, de l'agilité et des ressources nécessaires pour gérer adroitement la crise actuelle et continuer de s'adapter afin de demeurer un chef de file mondial dans l'après-pandémie », a aussi déclaré M. Rovinescu.

Avant d’entrer en fonction comme président et chef de la direction d'Air Canada, Michael Rousseau assumait les fonctions de chef de la direction adjoint et chef des Affaires financières d'Air Canada depuis décembre 2018. Il occupait précédemment le poste de vice-président général et chef des Affaires financières depuis 2007.

Air Canada souligne aussi que Michael Rousseau a joué un rôle crucial dans la transformation de la société.

« Il a notamment mené les efforts destinés à renforcer le bilan, accroître considérablement la valeur actionnariale ainsi que redresser et stabiliser les régimes de retraite d'Air Canada. Il a dirigé de nombreux secteurs d'activités d'Air Canada, exerçant la surveillance d'Air Canada Rouge, de la planification du parc aérien, de la trésorerie, des biens immobiliers, de l'approvisionnement, de la transformation des coûts, des fusions et acquisitions, des relations avec les investisseurs et de l'administration des caisses de retraite. »

On souhaite bon succès à Michael Rousseau dans ses nouveaux défis et bonne retraite à Calin Rovinescu.

Indicateur