Boeing émet un avis de sécurité pour ses MAX 8 ; Air Canada et WestJet répliquent


Boeing émet un avis de sécurité pour ses MAX 8 ; Air Canada et WestJet répliquent

Boeing a émis un important avis de sécurité à tous les opérateurs de son appareil 737 MAX en réponse au tragique crash ayant coûté la vie à plus d'une centaine de personnes la semaine dernière, au large de l'Indonésie. C'est la défectuosité d'une composante significative qui aurait mené l'appareil à sombrer quelques minutes après son décollage.

« Le Comité de sécurité des transports aériens d'Indonésie a indiqué que le vol Lion Air 610 a éprouvé des problèmes avec l'un de ses détecteurs d'incidence aérodynamique », a expliqué Boeing par voie de communiqué émis en exclusivité à PAX.

Qu'est-ce que l'incidence aérodynamique ?

En mécanique des fluides, l'incidence est l'angle formé par la corde de référence du profil d'une surface et le vecteur vitesse du vent relatif. Ou encore l'angle entre cette corde et la direction du vent attaquant le profil, d'où l'appellation anglaise angle of attack (AOA).

En cas de lecture erronée du détecteur, l'appareil peut plonger soudainement.

Les réponses d'Air Canada et de WestJet

Marquant la première réponse officielle de Boeing suite au crash de Lion Air, cet avis de sécurité relatif aux 219 appareils 737 MAX livrés depuis son lancement officiel en début d'année dernière inquiète les autres transporteurs en ayant fait l'acquisition.

Ces appareils, ultra-modernes, possèdent des moteurs plus imposants, des cockpits dernier cri, des fenêtres plus grandes, des ailes plus aérodynamiques ; ils sont considérés comme étant les plus éco-énergétiques de leur catégorie grâce à leur faible consommation de carburant.

« Nous avons reçu l'avis de Boeing et suivons toutes les recommandations nécessaires, tel que nous le faisons au moment ou de tels avis sont émis par le fabricant ou le gouvernement. Ce bulletin ne fait que renforcer les efforts déjà mis en place par les équipes d'entretien d'Air Canada qui effectueront toutes les améliorations nécessaires », indiquait Peter Fitzpatrick, porte-parole d'Air Canada.

De son côté, WetJet possède neuf appareils du genre au sein de sa flotte.

« WestJet a également reçu l'avis de Boeing et suivra ses recommandations qui renchérissent les procédures déjà établies et mises en oeuvre sur notre flotte. Nous suivons de très près l'enquête entourant le crash du vol Lion Air et collaborons très étroitement avec Boeing afin d'assurer la sécurité de nos vols à bord de leurs appareils », stipulait Morgan Bell, conseillère en relations publiques chez WestJet.

Indicateur