Billets consolidateurs nets : Air Canada protégera la rémunération des agences


Billets consolidateurs nets : Air Canada protégera la rémunération des agences
Joane Tétreault et Moscou Côté.

Le suspense n’aura pas duré longtemps : Air Canada accepte finalement de protéger non seulement la commission des agents de voyages (comme cela a été convenu avec le gouvernement fédéral), mais aussi la rémunération des agences sur les billets achetés au tarif net auprès des consolidateurs.

LIRE PLUS – Air Canada protège-t-elle les «commissions» des agents ou leur «rémunération» ? 

 « Je suis extrêmement soulagée. Ce sont des millions de dollars qui vont rester dans les poches du réseau de distribution, qui est déjà extrêmement fragilisé », lance Joane Tétreault, présidente de Skylink et de l’ATOQ, qui militait activement pour qu’Air Canada clarifie sa position comme elle l’a fait dans ce dossier.

Joane Tétreault ajoute que c’est aussi une bonne nouvelle pour les consommateurs qui obtiendront un remboursement complet, peu importe la nature des tarifs achetés ou le réseau où ils l’ont acheté.

Du même souffle, Joane Tétreault remercie ses interlocuteurs chez Air Canada, qui ont su relayer le message aux personnes clés. « Air Canada nous a entendus et s’est montrée sensible à notre cause », applaudit-elle.

Et les billets payés par chèque ?

Également très heureux de la clarification apportée par Air Canada, le président de l’AAVQ, Moscou Côté relève toutefois que la décision du transporteur ne s’applique que si le consommateur a payé le billet par carte de crédit.

« Nous aurions préféré que la rémunération de tous les billets soit protégée », dit-il.

Cela dit, Moscou Côté précise comprendre la position d’Air Canada : ne connaissant pas le montant vendu au détail quand le billet est payé par chèque ou en argent comptant, la compagnie ne peut protéger ce montant…

Du reste, Moscou Côté rappelle qu’environ 85 % des billets sont payés par carte de crédit. « Nous ne pensons pas réussir à obtenir la protection sur le 15 % restant, mais continuerons à essayer », dit-il.

Par ailleurs, le président de l’AAVQ tient à lever son chapeau à Joane Tétreault, pour son rôle dans ce gain pour les agents.

« Contrairement à d'autres consolidateurs qui avaient déjà abandonné la bataille (et d'autres qui veulent même des frais pour les remboursements!), Joane s'est démenée pour nous aider à obtenir ce gain. Par le fait même, elle nous confirme que Skylink Montréal ne facturera aucuns frais de traitement sur les remboursements. Merci Joane ! »

Et maintenant ?

Joane Tétreault et Moscou Côté surveilleront maintenant de près les prochains plans d’aide fédérale annoncé à des transporteurs, en espérant que le cas d’Air Canada fasse école et serve de précédent.

« Je ne pense pas qu’Air Canada a été de mauvaise foi dans ce dossier. Il s’agit d’une situation nouvelle et il est normal de s’ajuster. Ça sera probablement beaucoup plus simple pour les prochains », conclut Moscou Côté.



Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !


Indicateur